LA DERNIÈRE SORTIE DE LA DIGITALE AVANT LA PÉRIODE ESTIVALE

Malgré la politique de co-voiturage que pratique notre association, une grosse dizaine de voitures vient s'aligner face au Jardin de La Combe... Il faut dire que la trentaine de visiteurs a presque été atteinte en ce radieux 16 juin 2018 ! Les "digitaliens" sont bien évidemment largement majoritaires mais de nouvelles têtes sont venues se mêler à eux, ce qui est toujours très sympathique !

P1170386

Avant de commencer la visite, Mike Moat (propriétaire du jardin et président de l'association Open Gardens) nous rappelle que l'argent que nous versons pour venir admirer son jardin sera donné à des oeuvres caritatives par Open Gardens. Il s'excuse par ailleurs de l'aspect négligé de son jardin car son épouse et lui ont été absents durant 3 semaines (à notre avis, les photos ne l'attestent pas vraiment).

P1170398

Le hasard veut que le rédacteur de ces lignes (votre humble serviteur) ait eu le privilège de visiter le Jardin de La Combe et le jardin Arbotanic au tout début de leurs créations respectives, aux alentours de 2010. Celui de Mr et Mme Moat a harmonieusement évolué : les nombreux arbres et des haies structurantes ont grandis, tandis que les innombrables massifs se sont enrichis de nouvelles variétés.

P1170388

Comme à leur habitude, les digitaliens se montrent avides de connaître le nom de chaque plante mais Mike Moat peine parfois à les trouver (le barrage de la langue y est sans doute pour quelque chose). Les véritables "encyclopédies botaniques vivantes" que possède La Digitale ont alors le grand plaisir de venir au secours de Mike (ce qui, soyons honnête, ne sera jamais le cas de l'auteur de ce texte). 

P1170394

Nos pas nous conduisent ensuite au bassin circulaire : un territoire que se partagent les denses massifs fleuris qui l'entourent (savamment dessinés pour accentuer la rigoureuse géométrie de cette pièce d'eau) et les assourdissantes grenouilles qui se dissimulent parmi les nénuphars (et font silence dés que nous approchons un tant soit peu... Non mais ! C'est qui les patrons ici ?).

P1170419

Nous terminons le parcours au pied de la maison de la famille Moat, où nous discutons de nouveau (et longuement) de l'association Open Gardens, de végétaux, de jardinage et où, pour finir, Mike nous annonce qu'il a mis sa propriété en vente. Là dessus, Pierre (notre trésorier) remet un chèque de don à l'ordre d'Open Gardens (qui le fera parvenir à une association aidant des enfants dans le malheur).

P1170437

Nous quittons alors Vareille pour Saint-Aignant-de-Versillat et nous nous rendons à Artbotanic, le jardin de Lionel Ewertz. A l'entrée du jardin, le fils de Lionel met la "dernière" main à la construction d'une élégante maison à ossature bois (plus précisément à la mise en place de plusieurs toitures végétalisées). La saison d'Artbotanic n'étant pas encore commencée, La Digitale est donc privilégiée !

P1170438

Un surprenant et confortable ensemble de salons de jardin en bambous nous attend pour notre désormais (presque) traditionnel "pique-nique au jardin". En effet, Arbotanic a mis à la disposition de ses visiteurs de moelleux fauteuils et autres canapés, à l'ombre d'une tonnelle, au bord de l'étang du jardin japonais. Au cours de notre repas, un paon blanc vient gentiment prendre de nos nouvelles.

P1170443

Lionel Ewertz nous offre aimablement le café, puis nous nous arrachons (plus ou moins facilement) de nos moelleux sièges et commençons la visite en longeant le ruisseau qui arrose ce grand vallon où Artbotanic s'étend sur plusieurs hectares. Si Lionel Ewertz est paysagiste depuis plusieurs paires d'années, il est également un incroyable collectionneur de végétaux venus du monde entier...

P1170455

Jardinier hors pair, il a admirablement su adapter ces plantes rarissimes à leur nouvelle terre d'adoption, en l'occurence celle de ce splendide endroit de Creuse. Comme nous avons pu le constater, Lionel est incollable sur le nom des végétaux, ainsi que sur ceux de leurs familles et sous-familles. Son jardin a bien changé depuis sa création : il est en train de devenir un extraordinaire arboretum !

P1170453

Lors de notre visite "VIP" du 16 juin, Lionel Ewertz nous a confié que, la semaine suivante, il attendait la visite d'une équipe de télévision de France 3 Limousin et qu'il avait donc 8 jours pour reboucher les nombreuses tranchées occasionnées par l'installation du système de drainage de l'amont du jardin (et oui : il existe des jardiniers qui manquent d'eau et d'autres qui en ont de trop !). 

P1170482

Par rapport à sa création, Arbotanic possède désormais 3 étangs, en plus de son si romantique ruisseau (et, sur les hauteurs du jardin, un antique lavoir... parait-il car Lionel, s'il en parle, ne le montre jamais). Parmi les autres défis que le propriétaire de ce jardin s'est lancé figure celui de préserver la biodiversité de son jardin et les libellules et les papillons d'Arbotanic font donc sa fierté.

P1170479

La présence d'un petit groupe de séquoias, qui commencent à devenir adultes, lui procure désormais assez d'ombre pour pouvoir planter d'autres arbres introuvables dans nos contrées. Grâce à son réseau d'acheteurs disséminés de par le monde, le boulimique collectionneur qu'est Lionel Ewertz va pouvoir les acquérir et continuer de transformer Arbotanic en un sanctuaire unique au monde.

P1170462

Dans quelques décennies, nos successeurs organiseront sans aucun doute une sortie de La Digitale à Saint-Agnant-de-Versillat où ils iront admirer la haute stature des séquoias d'Arbotanic. Ils seront peut-être reçus par le fils de Lionel Ewertz ? En tous cas (si nous avons bien compris), c'est pour sa descendance que ce dernier transforme ce vallon en petit paradis (et un peu pour lui, non ?).

P1170487

Gilles (texte et photos)

CLIQUEZ ICI SI VOUS SOUHAITEZ VOIR TOUTES LES PHOTOS DE CETTE JOURNEE...

P1170480


Une belle journée jardins en Haute-Vienne... ou l’art de passer entre les gouttes !

 

002

Nous étions plus de 20 à nous risquer pour cette sortie champêtre classée journée « alerte orange aux orages ». Ce n’était donc pas gagné d’avance !

004

 

Mais c’est toutefois par un beau soleil que nous avons abordé le « Jardin des Tonnelles et des Roses » à Limoges.

013

 

Sa propriétaire, madame Beylier, nous a présenté une belle réalisation de jardin de ville qui démontre que l'on peut s’aménager un beau jardin avec de l’imagination et du savoir faire, malgré un sol ingrat et une parcelle longue et étroite.

003

 

Un temps clément nous a permis d’en profiter jusqu'en fin de matinée et ce n’est qu’après notre départ que le ciel a ouvert ses vannes, nous obligeant à circuler au ralenti dans les rues de Limoges.

010

 

Mais les dieux étant décidément avec nous, c’est à nouveau sous un beau soleil que nous nous sommes installés à Beynac, dans le Jardin de Ginette, pour un joyeux et convivial pique nique.

018

 

Confortablement installés avec des tables et des chaises aimablement mis à disposition par nos hôtes, nous avons repris des forces dans ce superbe cadre, qu'accompagnait le bruissement des innombrables butineuses s’affairant dans le gléditsia doré tout proche.

020

 

Et c’est solidement ragaillardis que nous avons, derrière Ginette, entamé la découverte des 3.000 m2 de cet espace tout en courbes, fait de massifs généreux riches de couleurs et de variétés recherchées et appariées avec beaucoup de bonheur, le tout soigneusement entretenu.

021

 

Superbe visite : nous en avons pris plein les yeux ! Un grand merci à Ginette et à Jean Claude pour leur accueil chaleureux ! 

034

 

Et savez-vous quoi ? Moins d’un quart d’heure après notre départ, environ 20mm de pluie ont arrosé ce jardin !

035

Pierre (photos Gilles)

CLIQUEZ ICI POUR VOIR LES 36 PHOTOS DE CES 2 SUPERBES JARDINS HAUT-VIENNOIS

012

Posté par ladigitale23 à 20:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

MERCREDI 30 MAI : VISITE DE 2 JARDINS FLEURIS EN HAUTE-VIENNE

 

La date du MERCREDI 30 MAI a finalement été arrêtée avec les propriétaires des 2 jardins...
RENDEZ-VOUS donc à 10H30 au 23 rue Alphonse Daudet à Limoges 
(ou à 9H15 au parking de l'Espace André Lejeune à Guéret pour ceux qui souhaitent faire la route ensemble).

KIKI01


MATIN : ce petit jardin paysager de 700 m2 est peuplé de grandes tonnelles en bois et en ferronneries recouvertes de rosiers anciens et très parfumés, de délicates clématites et d'autres plantes grimpantes. Il possède également une grande diversité d’arbustes à fleurs, de nombreuses vivaces, de graminées, de plantes mellifères, ainsi qu'un petit bassin. C’est aussi un merveilleux refuge LPO pour les oiseaux.

Participation (au profit de la Fondation Emmaüs) : 4 € - pour les adhérents 3€

DSCN1658

 

MIDI : après la visite, nous irons au 2 rue du lavoir à Beynac(87700), pour rejoindre le Jardin de Ginette où nous pique niquerons.

APRES-MIDI : début de la visite vers 14H00 au Jardin de Ginette, situé au centre bourg de Beynac. Installé sur 3000 m2, ce jardin d’aspect romantique mêle de façon subtile de beaux arbres d’ornement à des rosiers et à plus de 40 variétés de clématites, de vivaces, d'hydrangeas et de graminées. La visite sera commentée par Ginette elle-même.

clematite3

 

Participation : 4 € - pour les adhérents 3 €

Renseignements et inscriptions (vivement conseillées):    Monique BRUNET - tél : 06 43 58 19 23 ou pierrebrunet23@aol.com.

DSCN4546

Posté par ladigitale23 à 16:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

SAMEDI 7 OCTOBRE : escapade dans le Bas-Berry

2 parcs au menu : Parc des Parelles et Parc paysager de la Pommeraie Idéale

parc

Matin : RDV à 10 heures 30 à l’entrée du "Parc des Parelles" à Le petit Pommier-36140 CREVANT (temps à prévoir pour ceux qui veulent faire la route ensemble au départ du parking André Lejeune à Guéret : 1 heure).

La nature a repris ses droits sur cette ancienne carrière de granit qui a inspiré Georges Sand dans ses romans « Nanon » et « les Légendes Rustiques ». Quatre sentiers serpentent à travers ce site exceptionnel, parsemé de blocs de granit géants, tapissé de mousses et de traversées de ruisseaux et doté d'une flore et d'une faune d'une grande richesse. Classés « Espaces Naturels Sensibles », ces divers micro-paysages offrent une vaste palette des aspects typiques du Bas-Berry.

granite

Midi : Pique-nique sur place.

Après-midi : RDV à 15 heures à l'entrée du parc paysager "La Pommeraie Idéale" à Les Roulets - Saint-Denis-de-Jouhet.

Aménagé sur 3 hectares de prairie, ce parc est divisé en 7 jardins plantés de pommiers qui, chacun à leur façon, parlent du fruit, de son histoire et de ses techniques de formation. Au cours d’une visite guidée, le propriétaire nous expliquera sa démarche artistique et l’élaboration, à contre-courant, de ce projet ambitieux qui a nécessité un travail patient, inscrit dans la durée.

pommes

La collection de Reinettes (dont certaines sont très anciennes), le Clos des Belles (théâtre de verdure orné de pommiers formés en vases Médicis et autres colonnes spiralées), la pergola (reproduisant l’architecture d’un cloître palissée de variétés connues depuis le Moyen Age), etc... Ces différents jardins font appel à des techniques tombées en désuétude mais qui reflétent une époque où le beau et le bon se mariaient magnifiquement.

pommeraie

 


Participation aux 2 sorties... non adhérents : 12 € - adhérents : 8 €

Renseignements et Inscriptions : Noëlle SELLES tél. 05 55 52 21 72 ou noelle.selles@gmail.com


 

Posté par ladigitale23 à 13:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Jardin + maison à ossature bois + volailles de races = une belle sortie !

Un groupe de 15 personnes s'est retrouvé à 14 heures  chez Edith PIE, à Ecluneix, commune de Mainsat, pour la visite de son jardin...

001

 Autour de la maison, le jardin est planté de vivaces, dont les floraisons se succèdent toute l'année, ainsi que d'une grande diversité d'arbustes décoratifs.

002

La partie la plus récente est traitée en parc et la propriétaire nous a expliqué qu'elle réorganise la plupart de ses massifs dans le but de rendre plus facile l'entretien de son jardin. 

003

Nous nous sommes ensuite rendus chez Lise et Adrien, à le Montgaudon, commune de Saint-Domet...

004

Nous avons tout d'abord découvert leur maison à ossature bois, en cours de construction, et son magnifique mur en bois cordé.

005

Adrien nous a commenté le déroulement de son chantier et notamment son choix pour une isolation en chanvre et paille.

006

Ensuite, Lise nous a conduit vers son élevage de volailles de races anciennes : la visite a débuté par la "nurserie" et s'est poursuivie par une déambulation à travers les différents poulaillers où picorent la "Limousine", la  "Bourbonnaise", la "Noire du Berry" et bien d'autres races.

007

Avec passion, Lise s'efforce de maintenir la diversité génétique de ses volailles de races rustiques et typiques.

008

Notre visite s'est terminée par le potager où Adrien commence à appliquer les principes de la permaculture.

009

Noelle (photos Hennie)

Posté par ladigitale23 à 15:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


La suite de la journée intense à Saint-Junien... le Jardin des Couleurs !

 Pour terminer cette intéressante journée, c'est à deux pas du pont sur la Vienne, au Jardin des Couleurs, que nous nous sommes rendus.

unnamed

Ouvert depuis peu à la visite, ce jardin est présenté par sa propriétaire. En plus de ses nombreux arbustes et vivaces, il nous a gratifié de la superbe floraison de son tulipier de Virginie.

unnamed (1)

 Enfin, sur le retour, sur la proposition de Dominique et Jean Pierre, ceux qui ne se sont pas égarés en chemin ont pu contempler un superbe spécimen d'arbre remarquable: le chêne pédonculé de l'aire de Beaune les Mines.

unnamed (2)

Pierre (texte et photos)

 

Posté par ladigitale23 à 22:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

1 jardin à Saintary, 1 autre à Lusignat, et 1 bonus à Domeyrot...

Les deux jardins, objets de nos visites du dimanche 12 juin, se sont révélés fort différents aux yeux des nombreux participants. Ils ont pourtant un point commun : tous les deux sont l’œuvre de néo-creusois venus d’autres horizons...

907A Saintary, Sarah et Tim ont acquis une propriété comportant une habitation avec un pré attenant : pendant que Sarah assumait l’aménagement de la maison, Tim élaborait son projet de jardin sur son ordinateur puis passait à l’application sur le terrain.

915Lui, qui enseignait l’art des jardins aux futurs paysagistes anglais, n’avait ainsi jamais eu le loisir de réaliser un projet personnel.

930Après deux années d’un labeur aussi acharné que passionné, l’ancien pré est devenu un premier espace très ordonné, suivi d'un second plus libre où apparaissent formes,  structures et couleurs, le tout ayant été savamment étudié. 

936Nous adressons ici un coup de chapeau au concepteur-réalisateur et le remercions pour son accueil. Nous aurons grand plaisir à revoir plus tard son jardin qui est encore en devenir.

937A Lusignat, Nanou et Jan nous sont arrivés…. du paradis ! C’est du moins ainsi que d’ici nous nous imaginons les Iles Marquises (où se trouvait leur précédent domicile). 

550Dans les grands bâtiments d’une ancienne ferme, ils se sont eux aussi aménagé une confortable habitation, mais également l’atelier-fonderie de Jan et la salle d’exposition de leurs œuvres, sans oublier  leur magnifique jardin.

566Ouvrant sur un large horizon, il est le fruit du choix végétal de Nanou, devenue experte dans ce domaine, et a été peuplé par Jan d’étranges créatures et d'œuvres contemporaines.

582

L'espace consacré au jardin comporte une grande rocaille dans le talus de la terrasse, un vaste bassin que des sculptures animent dans un environnement joliment végétalisé, un potager bien fourni, le tout étant soigneusement entretenu.

562

Encore merci également à eux deux pour leur sympathique accueil et à Jan pour l’initiation aux mystères de la coulée du bronze.

586A Domeyrot, malgré la fatigue des 2 visites précédentes, tout le monde s'est courageusement retrouvé autour de l'église pour découvrir l'idée originale que cette commune a choisie pour entrer dans le 3ème millénaire...

020

L'artiste Jean Fourton a été chargé de réaliser 5 dessins de vitraux rendant hommage à l'oeuvre de Léonard de Vinci.

636

C'est le maître-lissier Patrick Guillot qui les a mis en forme en utilisant des fils d'aluminium anodisé de différentes couleurs.

790

Une autre des particularités de ces vitraux du 21ème siècle est qu'ils sont beaucoup plus lisibles à l'extérieur qu'à l'intérieur de l'église.

549

Pour voir l'album-photo du jardin de Sarah et Tim, cliquez ici

925Pour voir l'album-photo du jardin de Nanou et Jan, cliquez ici

600

Pierre et Gilles (photos Michèle C., Hennie et Gilles)

 

 

Posté par ladigitale23 à 00:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

31 photos du Jardin des Gargalhous

496Pour les malheureuses et les malheureux qui se lamentent parce qu'elles et ils n'ont pas pu venir au Jardin des Gargalhous (et pour celles et ceux qui ont pu venir mais qui en redemandent), voici un petit album de 31 photos à déguster sans modération...

Lien vers l'album photo du Jardin des Gargalhous (cliquez ici).

499

Gilles (photos Gilles)

Posté par ladigitale23 à 20:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

La bise soufflait sur le troc vert et la bourse aux plantes !

Malgré le vent frisquet qui griffe et lacère cet aimable dimanche 24 avril, les organisateurs du Troc Vert de printemps se sont levés à l'aube et ont courageusement tout préparé...

003Ce souffle désagréablement frigorifiant a décidé de rester dans le parc qui tient lieu de poumon vert au quartier de La Rodde et, à 9h, lorsque des habitants de Guéret et une douzaine de digitaliens commencent à arriver, il est toujours là !

001Heureusement, doux comme le miel, un heureux petit soleil printanier vient opportunément combattre cette bise perfide et, du coup, nous la rend un peu plus supportable.

004Cette année, tout le monde semble avoir compris le principe et chacun apporte ses plantes, les pose sur une table et, en échange, choisit d'autres végétaux.

002Une dame, ayant amené 4 pousses, s'étonne d'apprendre qu'elle peut emporter ce qu'elle veut, même si c'est plus que 4 (les règles du "système marchand" marque décidément bien les esprits, même chez ceux qui veulent échanger).

005

Les courageux digitaliens du matin se retrouvent à 14h30 à La Celle Dunoise où se tient une bourse aux plantes (à côté d'une belle expo de photos d'arbres). Les personnes qui apportent des plantes sont plus nombreuses que l'année passée : ici aussi, le message passe.

008Face au chapiteau où se tient la bourse aux végétaux, dont le principe est, rappelons-le, l'échange (donc sans utiliser d'argent), une personne s'est largement étalée pour faire commerce de plantes... Cette étonnante promiscuité devrait interpeller nos amis de Et au milieu coule la Creuse, l'association organisatrice de la Journée Univer'Celle.

007

Nexon : la collection d'hydrangéas d'Annick et le Jardin des Sens

Nous étions une vingtaine à nous retrouver à 10 h le jeudi 23 juillet 2015 chez Annick, au Petit Mas, à Nexon, pour y découvrir l'une des plus belles collections d'hydrangéas de notre région.

000Pour réussir cette performance, il faut une jardinière qui  allie la passion, la connaissance des différents cultivars et une mise en oeuvre rigoureuse.

001A toutes ces qualités il faut préciser qu'Annick nous a accueillis trés chaleureusement et a partagé généreusement ses boutures avec nos jardiniers envieux.

002Elle était désolée que l'excés de sécheresse de ce mois de juillet ait abimé un certain nombre d'inflorescences. Qu'elle se rassure : l'impact était minime par rapport à la majesté de l'ensemble !

003

Il est à signaler un talus arboré et fleuri qui, vu de la route, est absolument remarquable.

007Aprés 1h30 de pur plaisir le pot de l'amitié préparé par notre hôte nous permettait de la remercier de son invitation.

004C'est grâce à Gilles Valette, président de l'association des Amis des fleurs de Nexon, que nous avons pu découvrir et admirer ce jardin non ouvert au public (même pas pour les Rendez-vous aux jardins  !).

006Après le traditionnel pique-nique digitalien (chaleureux et copieux) pris sous les ombrages du parc du château de Nexon, Gilles Valette nous fit une visite guidée fort instructive du Jardin des Sens que son association a créé et entretient.

016

Grâce à lui, nous avons pu apprécier l'ensemble de la démarche de création, ce qui permet de comprendre un jardin.

017

Une mention spéciale pour le dynamisme et les connaissances de la jardinière qui est chargée de la conservation et du développement de cette superbe et didactique réalisation.

Jean-Pierre A. (photos Pierre)


 

005