LA DIGITALE 23

Splendide journée à Rochechouart (aux portes du printemps)

En ce samedi 14 avril, nous n'avons pas rendez-vous sur la place Rouge, à Moscou, et notre guide ne s'appelle pas Nathalie (cliquez ici pour en savoir plus) ! La raison en est fort simple : nous avons rendez-vous sur la place du Château, à Rochechouart, et notre guide se nomme Natacha !  

1000

Tandis que, devant le château, nous approuvons pleinement la sagesse du proverbe qui dit "En avril, ne te découvre pas d'un fil", Natacha nous dévoile les pages d'une époque médiévale au cours de laquelle la puissante famille des vicomtes de Rochechouart étend son domaine (notamment jusqu'à Paris, où se trouve la cour royale).

992

Avant que nous ne franchissions le pont-levis, la rayonnante Natacha nous explique pourquoi le donjon du château a si piteuse allure... Vers 1470, Anne de Rochechouart et Jean de Pontville (son époux) casse leur tirelire (ceci est une image, bien entendu) pour faire réaliser de gros travaux d'aménagement et de décoration...

997

En effet, les temps changent et le moyen-âge cède la place à la Renaissance. Les nobles veulent désormais que leurs châteaux soient jolis et confortables. Ils font donc percer les murailles d'élégantes fenêtres et de splendides portes, richement décorées de sculptures.

999

Le château de Rochechouart se pare alors d'éléments d'architecture de style "gothique flamboyant". Mais, arrive ensuite le règne du vicomte François de Rochechouart (qui est le fils d'Anne et de Jean de Pontville) et ce bon fils veut terminer les travaux entrepris par ses parents... Hélas, il n'a pas de tirelire ! Il rédige alors un faux document pour spolier un riche quidam... qu'il tue.

1007

La justice royal évente ses méfaits et fait stopper les travaux en 1513. Le vicomte François est condamné à "décapiter" le donjon défensif de son château s'il ne veut pas être lui-même décapité. Voulant rester vivant, François choisit de raccourcir son donjon, ce qui lui donne le vilain aspect qu'il a encore aujourd'hui (le donjon).

1003

Nous entrons dans la cour du château et découvrons la galerie à colonnes torses, réalisée au 15ème siècle, quand le château se transformait en fastueuse demeure Renaissance. Natacha attire notre attention sur les portes qui ponctuent la galerie : au gré des siècles, elles ont desservies des pièces d'un usage parfois variable...

1005

Elles mènent à l'escalier d'honneur, à la vaste cave du château, au vieux donjon-prison du 13ème siècle, à l'entrée des cachots, aux appartements seigneuriaux (puis, par la suite, aux appartements du sous-préfet), au tribunal, à une prison ou à un dispensaire... Aujourd'hui, seule celle du Musée d'Art Contemporain est ouverte au public.

800

Nous quittons ensuite le château et allons jusqu'à la maison du consul de Rochechouart, passons par la rue du Temple (protestant donc) et arrivons à l'église (catholique) de Saint-Sauveur. Consacrée en 1060, cette église se dote, en 1767, d'une assez rare flèche hélicoïdale sur son clocher. En 1969, le peintre Nicolaï Greschny décore le choeur de fresques contemporaines.

1035

Le midi, notre groupe se sépare en 2 : les sages préfèrent se réchauffer dans un restaurant de Rochechouart quand les apprentis-aristocrates préfèrent se pavaner sur les chaises et les tables mises à leur disposition dans la galerie du château. Nous nous retrouvons ensuite pour partir ensemble, à 16 km de là, vers de  nouvelles aventures...

1060

A Les Salles-Lavauguyon, devant Saint-Eutrope, Natacha, (notre infatigable guide) nous apprend que cette église a été fondée au 11ème siècle par la famille de Rochechouart. Un prieuré s'y installe ensuite (au 12ème siècle) et les moines décorent alors l'intérieur de l'église de chatoyantes fresques médiévales.

1070

Elles racontent (en images) les différents épisodes de la Bible et, ainsi, permettent aux paysans qui ne savent alors pas lire d'être instruits de tout ce qui concerne la création du monde, Adam et Eve, la vie et le marthyr des saintes et des saints, ainsi que de la notion de péché.

1074

Ces fresques extraordinaires n'ont été découvertes (au sens propre du mot) qu'en 1986, à l'occasion de la réfection de l'enduit de chaux qui les recouvrait (et qui les a protégées de l'humidité qui, bien souvent, sévit dans les églises). Après la visite de l'église de Saint-Eutrope, nous avons eu du mal à quitter l'aimable Natacha et notre groupe à se séparer.

1083

Une grande partie d'entre nous, sans vraiment se concerter, s'est alors retrouvé en un lieu (indiqué dans un guide de l'Office de Tourisme) où nous avons pu admirer des platanes de 250 ans d'âge et des ifs de plus de 500 ! Apparemment, les 20 digitaliens présents ont bien apprécié cette (longue) journée.

1100

 Gilles (photos : Hennie et Gilles)

 

Posté par ladigitale23 à 20:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


PROGRAMME POUR AVRIL, MAI ET JUIN 2018...

 


AVRIL


 



DIMANCHE 29  « TROC VERT» dans le PARC de FRESSANGES à GUERET

De 10H à 14H 

Dans le cadre du « Troc Vert » organisé par le Conseil de quartier de la Rodde, La Digitale continue de participer à cette journée de convivialité et de partage autour du thème du développement durable, de la ville verte et de la biodiversité au jardin. Merci de prévoir et préparer dès à présent vos précieux plants... pour les échanger sans modération ! Aux alentours de midi, nous papoterons autour d'un apéritif, lequel sera suivi d'un "pique-nique participatif" qui, comme d'habitude, sera très convivial.

P1160723

 



 

 


MAI


 



JEUDI 3 : JOURNEE EN COMBRAILLES

RENDEZ-VOUS à 10H00 devant la mairie de Sermur (ceux qui souhaitent faire la route ensemble peuvent se retrouver au parking de l’Espace André Lejeune, à Guéret, pour un départ à heures).

MATIN : Site de Sermur...

003

Dominant la Combraille, la tour de Sermur (probablement construite entre le 11ème et le 12èmesiècle) a été détruite par les Anglais en 1357. Situéee à 720 mètres d'altitude, elle était un des éléments du château de Sermur, fief des Comtes d’Auvergne. Du pied de ce qui reste de sa reconstruction, une tour carrée embrasse un exceptionnel panorama à 360° qui inclue la chaîne des puys. En contrebas, un délicieux chemin creux bordé de murs de pierres sèches et moussues nous mènera ensuite à la fontaine de St Roch. Un guide local nous accompagnera pendant notre visite du village.

010

MIDI : en fonction de la météo vous aurez le choix entre un pique nique sur place ou un repas au restaurant (à Mautes, à 6 km, sous réserve d’inscription préalable).

APRES-MIDI : RENDEZ-VOUS A 14H devant l’église de Lupersat pour se rendre ensuite en convoi chez Monsieur Seigneuric, à Puy Bargeron.

Celui-ci nous présentera la démarche originale qu’il emploie pour « bonsaïfier » naturellement les arbres (chênes pour la plupart) de son jardin et il nous fera surtout découvrir son impressionnante collection de sculptures sur bois qu’il réalise sur les essences les plus diverses. Il nous indiquera comment il procède et ce qu’il recherche dans ses étonnantes et artistiques réalisations. Nous verrons également l’atelier où son épouse réalise des reliures de livres en cuir.

Participation : 8 € -  pour les adhérents : 4€

Renseignements et inscriptions : Denis Raivard - tel 05 55 52 05 29 ou raivard@wanadoo.fr

022

 





 


MAI ou JUIN


 

  

FIN MAI ou début JUIN : DEUX JARDINS EN HAUTE-VIENNE

la date précise sera arrêtée en fonction de l’évolution des floraisons et sera communiquée ultérieurement aux inscrits

RENDEZ-VOUS à 10H30 au Jardin des Tonnelles et des Roses de Mme Beylier - 23 rue Alphonse Daudet - 87000 Limoges

DSCN4591

 

MATIN : ce petit jardin paysager de 700 m2 est peuplé de grandes tonnelles en bois et en ferronneries recouvertes de rosiers anciens et très parfumés, de délicates clématites et d'autres plantes grimpantes. Il possède également une grande diversité d’arbustes à fleurs, de nombreuses vivaces, de graminées, de plantes mellifères, ainsi qu'un petit bassin. C’est aussi un merveilleux refuge LPO pour les oiseaux.

Participation (au profit de la Fondation Emmaüs) : 4 € - pour les adhérents 3€

DSCN1658

 

MIDI : après la visite, nous irons au 2 rue du lavoir à Beynac(87700), pour rejoindre le Jardin de Ginette où nous pique niquerons.

APRES-MIDI : nous visiterons le Jardin de Ginette, situé au centre bourg de Beynac. Installé sur 3000 m2, ce jardin d’aspect romantique mêle de façon subtile de beaux arbres d’ornement à des rosiers et à plus de 40 variétés de clématites, de vivaces, d'hydrangeas et de graminées. La visite sera commentée par Ginette elle-même.

clematite3

 

Participation : 4 € - pour les adhérents 3 €

Renseignements et inscriptions : Monique BRUNET - tél : 06 43 58 19 23 ou pierrebrunet23@aol.com.

DSCN4546

 



 

 


JUIN


 

 

SAMEDI 16 JUIN : DEUX JARDINS EN CREUSE

 

RENDEZ-VOUS à 10 H00 au Jardin de La Combe, chez Mick et Annie Moat - 1 La Combe - 23300 Vareilles

Des parterres fleuris, un bassin naturel et un sous-bois se partagent un espace harmonieux d’environ 1 hectare. Mick MOAT, qui est le propriétaire de ce jardin, est le président de l'association «Open Gardens» (jardins ouverts). Il est également l’initiateur de ce concept de jardins privés ouverts à la visite, commencé en Creuse il y a 6 ans et qui, maintenant, a pratiquement conquis toute la France. Le produit de cette visite est reversé au profit d’associations caritatives.

P1050185

 

MIDI : après la visite du matin, nous rejoindrons le Jardin Arbotanic, à Saint-Agnant-de-Versillat (au 27 route de la Souterraine) où les propriétaires mettront à notre disposition un espace adapté pour le pique-nique.

P1050173

 

APRES-MIDI : visite accompagnée de ce grand jardin, situé dans un vallon parcouru par un ruisseau. Planté de végétaux rares où se mélangent un jardin anglais et des "mixed borders", deux mares et un superbe jardin d’inspiration japonaise qui met l’eau en mouvement, il nous avait laissé un excellent souvenir lors de notre première visite en mai 2013. Cette visite mémorable s’était prolongée pendant plus de trois heures car autant les sujets évoqués que Lionel EWERTZ (son passionné propriétaire-paysagiste) nous avaient alors fascinés.

x7

 

Participation : 9 € pour la journée -  pour les adhérents 6 €

Renseignements et inscriptions : Monique BRUNET - tél :06 43 58 19 23 ou pierrebrunet23@aol.com.

x12

 

 

 

 


La plupart de nos activités sont ouvertes à tous, adhérents ou non. Leur organisation peut être modifiée, voire même reportée, si les conditions météorologiques ou des problèmes nous y obligent. Il est donc vivement recommandé de s'inscrire au préalable à l'aide du N° de téléphone ou de l'adresse mail qui est indiqué pour chacune des activités organisées.

 

Une partie du coût des visites des adhérents est pris en charge par l’association (les prix annoncés tiennent compte de cette participation).

 

 


DSCN4560

Et aussi sur votre agenda...

12 et 13 mai : journée des plantes à l’arboretum de La Sedelle


 

 

LA DIGITALE S'IMPLIQUE DANS LE "TROC VERT" POUR PRESERVER LA BIODIVERSITE

e-flyerTroc Vert Printemps 2018 - TEXTE

e-flyerTroc Vert Printemps 2018 - VISUEL

Romain et Gilles (affiche Conseil de quartier de la Rodde - Guéret)

Posté par ladigitale23 à 11:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Hardi les digitaliens ! Le samedi 14 avril, envahissons la puissante vicomte medievale de Rochechouart !

Le Rendez-Vous est fixé à 9H50 SUR LA PLACE  DU CHATEAU, A ROCHECHOUART, en Haute-Vienne.

Ceux qui veulent faire la route ensemble doivent prévoir un temps de trajet (au départ du parking André Lejeune à Guéret) d'environ... 2H00.

LE PILORI

MATIN : nous entamerons gaillardement notre journée par une visite guidée d’une heure trente. Elle commencera avec la découverte de l’église Saint-Sauveur, laquelle a été édifiée par les moines de l’abbaye de Charroux (dans le Poitou). Cette église a été consacrée en 1061 et elle s’est enrichie 4 siècles plus tard d’une tour octogonale, surmontée d'une rarissime flèche hélicoïdale à 8 pans.

ROCHECHOUART

Si vous le voulez bien, nous poursuivrons notre "plongée dans le temps" en nous rendant ensuite dans les rues du centre-ville où ont survécus de nombreux et splendides vestiges architecturaux du moyen-âge. Nous terminerons la matinée au pied de l’un des plus anciens châteaux du royaume de France où nous ferons la connaissance d'une très vieille famille de seigneurs du Limousin : celle des vicomtes de Rochechouart (également seigneurs de la vicomté de Bridiers, en Creuse). Ce sera pour nous l'occasion de découvrir les jardins du château et une sublime cour intérieure à arcades, soutenue par de superbes colonnes torsadées (nous n'entrerons cependant pas dans le château qui a été transformé en musée... d'Art Contemporain).

ROCHECHOUART-PORTE MEDIEVALE

MIDI : chacun pourra tranquillement choisir de faire, soit un convivial pique-nique "tiré du sac", soit s'offrir un restaurant dans Rochechouart.

 

 

APRES-MIDI : nous avons rendez-vous avec notre guide à LES SALLES-LAVAUGUYON (à 16 km au sud ouest de Rochechouartà 14H25 SUR LE PARKING DEVANT L'EGLISE SAINT-EUTROPE (à l'intersection de la D34 et de la D33A)

pour une seconde (mais beaucoup plus paisible) visite guidée. Celle-ci nous permettra d’admirer, sur place donc, les fresques (restaurées et précieusement conservées) de cette église romane. Les peintures murales couvrent la quasi-totalité des parois et forment ainsi l'un des plus importants ensembles picturaux du tout début du 12ème siècle.

EGLISE ST EUTROPE

Participation pour la journée: 10 € pour les non adhérents - 7 € pour les adhérents.

Renseignements et inscriptions (ardemment souhaitées) : GILLES tél. 05 55 81 60 86 ou 06 89 24 69 81

BRIDIERS

L'EGLISE DE SAINT-VAURY

Le 24 mars 2018, la Digitale, avec le soutien de la Société des Sciences et de la mairie de Saint Vaury, dont le sujet était centré sur l'église de Saint-Vaury. Cet aprés-midi a réuni une centaine de personnes, qui bien sûr, n'étaient pas tous adhérents de La Digitale, dans la salle des fêtes de cette commune non loin de la D145 et de Guéret. 

St Vaury01

Qu' a donc cette église de si particulier pour que tant de personnes s' y intéressent ? C'est son clocher ! Et c'est la qu'intervient Nicolas Chevalier, architecte des bâtiments de France. Les ABF dépendent du ministère de la culture et ont dans leurs missions de service public l'entretien et la conservation des monuments.

St Vaury04

Oui, bon, mais le clocher ? Ah oui, donc ce clocher est en béton armé. Nicolas Chevalier a replacé le béton dans son histoire millénaire puisqu'il s'agit d'une variante améliorée de mortier (tout simplement). Le béton armé commence à être utilisé dans les années 1880, même si son invention se situe vers 1850.

St Vaury06

Au début, il a été utilisé pour les ponts et autres ouvrages industriels (dits ouvrages d'art). Mais Auguste Perret, architecte, est arrivé. Et cet Auguste Perret est très vite devenu un architecte de renommée mondiale, qui, en 1924, a reconstruit le clocher de Saint-Vaury détruit en 1921 par un incendie.

St Vaury05

Et ce clocher a conquis le titre de monument historique du XXème siècle malgré les débats qu'il a pu suscité. Beaucoup de question se posent et ont été posées à Nicolas Chevalier : le curé de Saint Vaury connaissait-il Auguste Perret et a-il  oeuvré pour lui ? Ce clocher était-il plus ou moins cher qu'un clocher plus traditionnel ? Tient-il la durée et est-il esthétique ?

St Vaury08

Bref le public était captivé et ne voyait pas le temps passer. Nous sommes aller ensuite visiter cette église qui peut s'enorgueillir d'un long passé millénaire ou presque (donc ce n'est pas la petite dernière invention qui va l'impressionner!).

St Vaury11

Géraldine Thévenot, conservatrice déléguée au mobilier et aux antiquités nous a fait découvrir des merveilles. Citons un vitrail représentant les désastres de la guerre de 14-18 et sans doute contemporain du clocher, un retable sculpté de toute beauté et des statues de bois de la fin du XVIème siècle.

St Vaury15

texte Josiane G. (photos Michel)

Posté par ladigitale23 à 21:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


LA SAINT-COCHON : UNE FÊTE GENTILLETTE ET UN REPAS... PLUTOT ASSOURDISSANT

001

Dès 9 h 30 du matin, 7 Digitaliens et non Digitaliens se retrouvent au cœur de la foire de la Saint Cochon, à Mazirat, dans l’Allier. Pour se donner des forces, ils commencent la journée par un petit déjeuner copieux : 2 œufs au plat, accompagné du lard du sacro-saint cochon.

002

Ces 7 pionniers sont ensuite rejoints par 7 autres Digitaliens, qui arrivent juste à temps pour assister à l’arrivée en musique du roi de la fête. En attendant l’heure du repas, les 14 creusois déambulent à travers les différents stands et découvrent une façon originale de cuire des saucissons... dans un alambic.

003

Ils "surveillent" également la fabrication des brioches aux pralines, des pompes à gratons et des pâtés à la viande, avant de faire étape devant l’étalage des bouchers-charcutiers où les boudins, saucissons, saucisses et autres « cochonnailles » attendent les gourmands.

004

Certains gourmands n’ont pas su résister et ont rempli leur panier de ces appétissants produits. Vers midi, tous ont pu voir et apprécier la grande dextérité des deux bouchers de la Foire qui découpent ensemble un cochon.

007

Bien entendu tout cela s’est fait en musique grâce aux impressionnantes bandas : Delirium Tremens Band, Los Cassanoialos, Seven’s Band et Maz’Band.

006

Vers 13 heures, 11 des 14 participants à cette sortie de La Digitale se retrouvent sous le chapiteau géant pour partager, au milieu de 600 autres convives, un repas « pantagruélique », animé en continu par les 4 bandas qui se  relayent sur la scène.

008

La musique ne s'interrompt que pour faire place à la Confrérie des Fins Palais Eloysiens, laquelle intronise tout à fait "officiellement" un des membres de la Banda Follet, l'association organisatrice de la Foire de la Saint Cochon.

009

Après le repas (qui a duré plus de 4H30), a lieu le Tiercé des Petits Cochons. Mais, hélas, aucun des 14 participants creusois, Digitaliens comme non Digitaliens, n’a gagné le panier garni. 

010

Il est temps, après cette longue journée, de regagner la Creuse et de ranger des appareils photos bien remplis de nombreux clichés (lesquels pourront éventuellement servir à l'organisation d'un concours des photos les plus belles, les plus drôles, les plus originales de la Saint-Cochon ! 

005

 

Noëlle (photos Noëlle et Gilles)

Posté par ladigitale23 à 17:56 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

SAMEDI 24 MARS A 14 HEURES : CONFÉRENCE AUTOUR DE L’ETONNANTE EGLISE DE SAINT-VAURY

RDV à 14 HEURES à la salle des fêtes de Saint-Vaury !

L’église Saint-Julien-de-Brioude, à Saint-Vaury, fera l'objet d’une conférence et d’une visite commentée grâce à l’amabilité de Nicolas Chevalier (architecte des bâtiments de France à la Drac-Nouvelle-Aquitaine-UDAP23) et de Géraldine Thévenot (conservatrice déléguée aux Antiquités à la Conservation départementale du patrimoine-Conseil départemental).

Auguste Perret

Cette église (inscrite aux Monuments historiques par un arrêté d’octobre 2004) est sans doute du 9ème siècle. Des chutes répétées de blocs, suivi d'un écroulement et d'un incendie dû à la foudre, l'ont gravement atteinte. En 1923, l’entreprise architecturale des frères Perret reconstruit la voûte et le clocher en... béton armé. Auguste Perret est, à l'époque, un architecte très prisé qui a de nombreuses et importantes réalisations à son actif. Nicolas Chevalier les évoquera donc pour nous ce samedi 24 mars, à  partir de 14 H.

Place Auguste Perret au Havre

Géraldine Thévenot nous présentera ensuite le très intéressant mobilier de cette église. Puis, aprés les interventions de Nicolas Chevalier et de Géraldine Thévenot, cette dernière nous offrira une visite commentée de l'église...  La participation à cet aprés-midi sera entièrement gratuite, et ce pour tout le monde !

Inscriptions (fortement conseillées) et renseignements : Josiane GARNOTEL

tel : 05 55 89 67 29 ou josiane.garnotel@wanadoo.fr

Eglise de Saint-Vaury

 

La Digitale visite l'habitat du futur (proche) : c'est à Ahun, dans la Creuse !

Cela aurait pu commencer par une chanson : « c’est une maison bleue.... » sauf qu’avec son toit pointu et ses colombages, celle-ci, comme échappée de la région de Colmar, surprend tout de même au bord d’un étang creusois !

559

Steven Kaszuba, directeur de la stratégie de la société AVENIDOR - "La Maison du Futur" - nous donne de vive voix les raisons de ces choix esthétiques, lesquelles sont essentiellement d’ordre commercial.

564

En recevant la bonne trentaine de personnes de notre association, curieuses de découvrir ce projet à la pointe de l’innovation mondiale en matière d'habitat, il nous en présente les principales caractéristiques qui en font sans conteste une réalisation véritablement Econome et Autonome...

561

Autonome à 100% car indépendante de tout raccordement à un quelconque réseau : l’énergie est produite par un ensemble de panneaux photo-voltaïques bifaces raccordés à un parc de batteries.

565

L’alimentation en eau provient d’un forage avec filtration. Les eaux usées sont restituées dans la nature après un traitement dans la micro-station d’épuration. Le téléphone et internet sont connectés par satellite.

566

Econome par la récupération tous azimuts (pompe à chaleur, VMC double flux, échangeurs,  etc..) des calories de l’air, de l’eau des douches, de celles de la cuisine et même de la chaleur des corps...

569

Mais également aussi grâce à l’efficacité de l’isolation de cette construction qualifiée « Passive Premium », un label allemand aux performances (selon Mr Kaszuba) deux fois plus élevées que celles qu'exigera la France avec sa prochaine Règlementation Thermique du bâtiment : la RT 2020 ( la règlementation actuelle des maisons neuves est la RT 2012).

570

Après les nombreuses explications données par Steven Kaszuba dans le local technique, nous avons pu constater, dans les chambres du premier et dans le grand séjour-cuisine du RDC, tout le soin apporté au confort et à la qualité des équipements et de l’ameublement.

576

Evidemment, en cumulant autonomie et technicité, un certain coût semble inévitable : de 2000 à 2500 euros le m2 dans le cas présent, selon nos informations, ce qui limite certainement l’accès du plus grand nombre à ce type de construction.

579

Mais ce prototype,  vitrine de ce que l’on peut actuellement envisager de mieux, nous laisse espérer que le secteur de l’habitat, l’un des premiers émetteurs  de gaz à effet de serre, restera encore hautement perfectible. 

572

Merci  à Monsieur Steven Kaszuba pour son accueil et pour les réponses qu’il a apporté aux si nombreuses questions que, comme à notre habitude, nous avons posées.  Si vous souhaitez  en savoir encore plus, vous pouvez sans modération visiter le site www.avenidor.com en cliquant sur ce lien.

568

 Pierre (photos Gilles).

 

Posté par ladigitale23 à 20:38 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

L'assemblée générale 2018 : une journée pétrie de sérieux et de bonne humeur !

A l'heure dite (ou peu s'en faut), les 35 adhérentes et adhérents qui s'étaient inscrits pour assister à l'assemblée générale 2018 de La Digitale arrivent (le sourire aux lèvres) dans la salle de L'Escale, entièrement dédiée à notre association.

001

Noëlle, la secrétaire, fait approuver le procès verbal de l'assemblée 2017 et nous pouvons alors entrer dans le vif du sujet, à savoir les différentes activités qui ont été pratiquées par La Digitale en 2017. Gilles, le président, les présente ensuite grâce à une série de 120 photos qui ravivent les souvenirs de ceux qui ont participé aux sorties. 

000

Pierre, le trésorier, nous explique ensuite que les comptes de notre modeste association sont sains. Puis il passe au délicat sujet du changement concernant les adhésions 2019, lesquelles vont voir disparaître celles des couples... Il ne restera donc que les adhésions individuelles. Les digitaliens présents approuvent la décision à une quasi unanimité.

012

013

Noëlle énumère ensuite les noms des membres du conseil d'administration qui sont à renouveler et Josiane G. annonce alors qu'elle démissionne. Gilles expose ensuite ses remarques sur les 22 activités proposées par La Digitale et rappelle aux adhérents que l'inscription préalable à une sortie aide grandement celle ou celui qui la propose à s'organiser.

002

Nous passons alors à l'apéritif, offert par La Digitale. Il est ensuite temps de passer à table et Gilles en profite pour expliquer aux digitaliens qu'ils vont devoir voter à 9 reprises au cours du repas pour élire (parmi les photos de la Foire des Hérolles que proposent Françoise, Madeleine, Michèle A., Véra, Michèle C., Noëlle et Pierre) celles qui auront leur préférence.

006

La Digitale a donc bellement innové en faisant voter (entre les plats) des électeurs ravis de faire pour une fois leur devoir assis et en mangeant un bon repas assorti de bons vins. Peut-être une piste pour faire baisser l'abstention : organiser des banquets électoraux ?

003

004

II s'en est suivi une remise de prix (un mini rosier) et un diplôme pour chaque élu. Le hasard a bien fait les choses puisque chacun des 7 photographes participants a vu une de ses photos primée. Encore bravo à toutes et tous !

005

 

Nous profitons (habilement) de ce compte-rendu (officieux) pour vous rappeler que la sortie (festive) de la "Saint-Cochon" (qui aura lieu le samedi 10 mars prochain à Mazirat) sera le thème de notre prochain concours photo... Vous serez donc par la suite invités à nous faire parvenir les 12 meilleurs clichés que vous aurez pris au cours de cette (délirante) journée.

009

010

A l'heure du café, pour remercier les 35 adhérents qui sont venus à l'assemblée et qui ont sportivement acceptés de lever le bras à 9 reprises pendant le repas, il leur a été remis à chacun un pot contenant une plante aromatique... parce que, en dessous de "La Digitale", il est écrit "Jardin, Nature et Patrimoine" sur nos belles cartes d'adhérent !

008

Gilles (photos Sylvie, Michel et Gilles)

Posté par ladigitale23 à 21:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

A LA SAINT-COCHON, TOUT SERA BON !

RENDEZ-VOUS LE SAMEDI 10 MARS  à 9H30 à l'entrée de la foire 

(le temps de trajet à prévoir pour ceux qui veulent faire la route ensemble, au départ du parking André Lejeune à Guéret : 1H).

La Banda Follet de Mazirat organise la treizième édition de la Saint-Cochon. Musique, gastronomie et bonne humeur sont les clés de cette journée. Il y aura  la bonne musique  de plusieurs "bandas"  : Le Delirium Tremens Band et Seven’s Brass (Belgique) Los Cassanoialos (16) Maz’Band). Un marché du terroir avec de nombreux exposants vous attendra également (pensez à prendre vos sacs pour vos achats).

St Cochon 2018-affiche

Lors de cette sortie, les participants qui le souhaitent pourront prendre des photos pour participer à un "concours interne" que La Digitale organisera ultérieurement avec l'élection des photos  les plus belles, les plus drôles, les plus insolites, etc…

St Cochon 2018-carte

LE PROGRAMME DE LA JOURNEE...

09h30 – Petit dej’ spécial st cochon (oeufs au lard, andouillettes, …).
10h00 – Arrivée du Roi de la fête en musique en présence du MAZ’Band.
10h30 – 1ère sortie des saucissons de l’alambic et boudins cuits à la chaudière en présence des bandas.
11h30 – Démonstration de découpe de cochon par Michel et Michel.
12h00 – Apéritif musical avec le Delirium Tremens, Los Cassanoïalos et le Seven’s Brass.
13h00 – Repas de cochonnailles sur réservation : (assiette anti-cholesterol, joue de cochonne au Saint Pourçain rouge, jambon à l’os à la moutarde de charroux, gratin bourbonnais, assiette de salade et fromages locaux, omelette norvégienne et Maziranoix).
17h30 – Course de cochons (tiercé).
18h30 – Apéritif musical avec les bandas.
20h00 – Plateau de cochonnailles (sur réservation) avec les bandas suivi d’un concert animé par ALOHA (variétés Rock).

St Cochon 2018-banda

Participation : 2 € pour les non adhérents - 1 € pour les adhérents

Inscriptions et renseignements : Noëlle SELLES Tél. 05 55 52 21 72 ou noelle.selles@gmail.com

Posté par ladigitale23 à 18:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU 3 MARS 2018 SERA UNE TRÈS TRÈS AGRÉABLE JOURNÉE !

Le 3 mars 2018 à 10H30, l'assemblée générale de La Digitale se tiendra pour la seconde fois dans le restaurant L'Escale, à La Saunière (à quelques kilomètres de Guéret, sur la route d'Ahun). Nous commencerons d'abord par les choses sérieuses : approbation du procès verbal de l'AG de l'année dernière, rapport sur les activités de 2017 et vote...

008

Nouveauté : ces activités vous seront présentées sous la forme de 120 photos commentées qui, n'en doutons pas, devraient susciter quelques réactions... lesquelles seront les bienvenues. Nous passerons ensuite à la présentation des comptes (que nous devrons approuver) avant d'enchaîner sur le rapport moral (que nous devrons également approuver)... nous serons alors bien éprouvés ! 

105

Il nous restera à renouveller 3 des membres du Conseil d'administration avant de pouvoir enfin poser des questions (diverses, si possible). Nous aurons donc oeuvré à la bonne santé de notre association et pourrons nous retrouver autour d'un apéritif convivial. Puis nous passerons dans la salle du restaurant (attention : la date ultra ultime pour s'inscrire au repas est le lundi 26 février à 10H00 - auprés de Noelle au 05 55 52 21 72).

015

Nous y dégusterons théoriquement une Rillette aux 2 poissons et son coulis d'aneth, un Trou creusois, une Pièce de veau à la moutarde violette de Brive accompagnée de Croustillants de pommes de terre, une Assiette aux 2 fromages, une Salade, un dessert mystérieusement nommé "L'idée du Brownies chocolat framboise et, pour finir, un café arrosé de bonne humeur.

073

Notre repas sera entrecoupé par la projection de 9 séries de photos prises lors de notre sortie à la Foire aux Hérolles. Nous devrons donc élire nos 9 images préférées parmi les 84 que nous proposeront Françoise, Madeleine, Michèle A., Véra, Michèle C., Noelle et Pierre. A l'issue de nos votes à mains levées, les gagnants de ce concours photo se verront remettre un diplôme des mains même du président (de La Digitale) !

068

Non, il n'y aura pas de voiture à gagner cette année (désolé) mais d'autres surprises... permettez-nous de garder le secret (sinon, ce n'en serait plus un, n'est-ce pas). Si nos forces nous le permettent encore après le repas, nous avons également envisagé de projeter 2 gentils petits diaporamas nommés "Bobinoscope 2017" et "Bêtisier 2016"... si le coeur vous en dit !

050

Posté par ladigitale23 à 20:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

LA DIGITALE VOUS INVITE A VENIR VOYAGER AVEC ELLE DANS LE FUTUR (PROCHE) !

Au cours des années précédentes, La Digitale s'est régulièrement tenue au courant des réalisations locales concernant la production d’énergies renouvelables (éolien, hydraulique, méthanisation) mais également des progrès accomplis en matière de nouveaux types d’habitat (ces derniers étant de plus en plus économes)... 

Le SAMEDI 24 FEVRIER, nous vous emmènerons non loin d’Ahun pour voir une maison du Futur ! Le RENDEZ-VOUS est fixé à 13H45 sur le parking de l’Intermarché d'AHUN

maison-passive-steven-kaszuba

La visite de ce 24 février nous fera donc découvrir une habitation totalement autonome... sans chauffage ni climatisation ! Elle est une "vitrine" des maisons à venir qui, non seulement peuvent être considérées comme les plus abouties de leur catégorie mais, en plus, seront réalisées avec un aspect extérieur adapté à chaque fois aux différents environnements dans lesquels elles seront érigées. Le concepteur de cette réalisation avant-gardiste, Steven KASZUBA, nous présentera lui-même son "bébé", ce qui nous donnera une idée trés précise des demeures dans lesquelles nos descendants et nous allons habiter dans... quelques années (car "tout va si vite, de nos jours").

Attention : en cas de mauvais temps, nous pourrions être obligés de modifier cette sortie... Vous devez donc impérativement vous inscrire pour être tenus au courant de toute éventuelle modification.

Participation : 2 € pour les non adhérents - 1 € pour les adhérents

Renseignements et inscriptions obligatoires : Pierre BRUNET tél. 06 43 58 19 23 ou pierrebrunet23@aol.com

Posté par ladigitale23 à 13:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

ATELIER PHOTO A LA CELLE DUNOISE

Atelier photo

Michel M. (photo Michel M.)

Posté par ladigitale23 à 16:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

PROGRAMME DE FÉVRIER A AVRIL 2018

La plupart de nos activités sont ouvertes à tous, adhérents ou non. Leur organisation pouvant être modifiée voire même reportée en fonction des conditions météorologiques ou de problèmes rencontrés par les intervenants qui nous accueillentil est recommandé de s'inscrire en téléphonant au numéro indiqué à la suite de chacune des activités qui correspond à la personne qui les a organisées.

Une partie du coût des visites est pris en charge par l’association pour ses adhérents (les prix annoncés tiennent compte de cette participation)

 

 


FEVRIER


 

 

 

La Celle Dunoise

Samedi 3 février : atelier photo à La Celle- Dunoise

(en partenariat avec l’Association « Et au milieu coule la Creuse »)

RDV à 14H00 à la Salle des loisirs, rue des Pradelles 23800 La Celle-Dunoise

Déroulement de l’après-midi :

14H00accueil des participants inscriptions - 14H20 : sortie dans le bourg de la Celle, prises de vues sur le thème « Photographier l’hiver ». En équipe ou individuellement, les participants font des images avec leur matériel. 15H30 : retour à la Salle des loisirs, installation des micro-ordinateurs et chargement des images, tri et sélection de 2 ou 3 épreuves par personne. Projection sur écran des images et analyse du groupe, propositions de solutions de travail sur les clichés pour en tirer toutes les potentialités. Présentation des différents logiciels de retouche, de leurs outils et de leurs possibilités.

Atelier ouvert à tous, débutants ou non, il s’agit d’un échange sur les possibilités techniques qu’offre l’informatique sur la photo.

Les participants doivent se munir de leur matériel de prise de vue et d’un micro-ordinateur portable avec éventuellement un logiciel de retouche comme Photoshop-élément (payant) ou GIMP (gratuit) etc…

Participation : 5 € pour les non adhérents - 3 € pour les adhérents

Renseignements et inscriptions : Michel MINARET tél.05 55 89 67 29 ou michel.minaret@laposte.net

 

 

 

 

 

Steven Kaszula

Samedi 24 février : près d’Ahun « la maison du Futur »

RDV à 13H45 au parking d’Intermarché d'Ahun

Au cours des années précédentes, nous nous sommes régulièrement tenus informés des réalisations locales concernant la production d’énergies renouvelables (éolien, hydraulique, méthanisation) mais aussi des progrès en matière de nouveaux types d’habitat de plus en plus économes. La visite de ce jour concernera une conception d’habitation totalement autonome, sans chauffage et sans clim, que l’on peut non seulement considérer comme la plus aboutie dans ce domaine mais dont l’aspect extérieur peut varier pour s’adresser à des environnements différents.

C’est son concepteur Monsieur Steven KASZUBA qui nous présentera cette réalisation avant-gardiste.

Attention : en cas de mauvais temps, nous pourrions être obligés de modifier cette sortie. Vous devez donc impérativement vous inscrire pour être tenus au courant de toute éventuelle modification.

Participation : 2 € pour les non adhérents - 1 € pour les adhérents

Renseignements et inscriptions obligatoires : Pierre BRUNET tél. 06 43 58 19 23 ou pierrebrunet23@aol.com

 

 

  


MARS 

 


 

 

 

 

assemblee generale

Samedi 3 mars 2018 :  ASSEMBLEE GENERALE

RDV à 10H30 au restaurant « l’Escale », à la Saunière (en bordure de la RD 942).

L’Assemblée générale sera suivie d’un repas sur place, à 13H03 (participation 26 € par personne) avec animation (dont le concours des meilleures photos de la foire aux Hérolles, comme promis). La convocation et les documents relatifs à l’AG vous seront adressés ultérieurement.

Inscription au repas obligatoire avant le 24 février - Chèque à adresser à La Digitale BP 191 23004 Guéret.

Renseignements : Noëlle SELLES tél. 05 55 52 21 72 ou noelle.selles@gmail.com

 

 

 

 

St Cochon

Samedi 10 mars 2018 : Foire de la Saint-Cochon à Mazirat (au sud ouest de Montluçon, à 10 km d’Evaux les Bains) 

RDV à 9H30 à l’entrée de la foire (temps de trajet à prévoir pour ceux qui veulent faire la route ensemble, au départ du parking André Lejeune à Guéret : 1H).

La Banda Follet de Mazirat organise la treizième édition de la Saint-Cochon. Musique, gastronomie et bonne humeur sont les clés de cette journée. Il y aura de la bonne musique  (4 Bandas : Le Delirium Tremens Band et Seven’s Brass (Belgique) Los Cassanoialos (16) Maz’Band), de l’ambiance (10 h arrivée du Roi de la Fête, ensuite 1ere sortie des saucissons de l’alambic et boudins cuits à la chaudière, démonstration de découpe de cochon, apéritif musical, course de cochon avec tiercé et un marché du terroir avec de nombreux exposants (penser à prendre vos sacs pour vos achats).

Lors de cette sortie, les participants qui le souhaitent pourront prendre des photos pour participer à un "concours interne"... La Digitale organisera donc ultérieurement l'élection des photos les plus belles, les plus drôles, les plus insolites, etc…

A 13H00, les personnes intéressées peuvent manger en musique pour 23 €  (assiette anti-cholesterol, joue de cochonne au Saint Pourçain rouge, jambon à l’os à la moutarde de charroux, gratin bourbonnais, assiette de salade et fromages locaux, omelette norvégienne et Maziranoix).

 Inscription obligatoire et au plus tard le 3 mars (le jour de l’AG donc).

Participation : 2 € pour les non adhérents - 1 € pour les adhérents

Inscriptions et renseignements : Noëlle SELLES Tél. 05 55 52 21 72 ounoelle.selles@gmail.com

 

 

 

 

St Vaury-Puits des 3 Cornes

Samedi 24 mars 2018 :  Patrimoine à Saint-Vaury : site du « jardin de Saint-Vaury » et Eglise de St-Vaury

RDV à 10H00 au parking du puy des trois cornes (col du Peyroux) commune de St Vaury

Patrick Léger, archéologue Président de la Société des Sciences de la Creuse nous emmènera sur le site du « Jardin de Saint-Vaury » sur le Puy des-trois-cornes (ou mont Bernage) où nous serons sensibilisés à la manière dont les cultes se sont succédés depuis le premier temple pré-gaulois, les cultes gallo-romains, la christianisation lente lors de la venue de Saint-Valéric, jusqu’au clocher du 20 ème siècle. Cette petite montée nécessite de bonnes chaussures.

A Midi : pour ceux qui s’inscriront pour la journée, deux options seront possibles : soit pique-nique pour les plus courageux, soit restaurant simple, bon marché et rapide. Les modalités vous seront données lors de l’inscription.

RDV de l'après-midi à 14H00 à la salle des fêtes de Saint-Vaury

L’église Saint-Julien-de-Brioude et Saint-Vaury, localisée au bourg de Saint-Vaury fera l'objet d’une conférence et d’une visite grâce à l’amabilité de Nicolas Chevalier, architecte des bâtiments de France à la Drac Nouvelle-Aquitaine-UDAP23, et Géraldine Thévenot, conservatrice déléguée aux Antiquités à la Conservation départementale du patrimoine-Conseil départemental.

Cette église, inscrite aux Monuments historiques par un arrêté d’octobre 2004 a une origine très ancienne, sans doute du 9ème siècle. Des chutes répétées de blocs et de fragments de voute (dus à des mouvements sismiques ?) un écroulement et un incendie dû à la foudre ont fait connaître bien des vicissitudes. En 1923, l’entreprise des frères Perret (architectes) a reconstruit la voute et le clocher en béton armé. Auguste Perret, architecte très célèbre a de nombreuses réalisations importantes à son actif. Monsieur Chevalier les évoquera pour nous.

Ce clocher est inscrit au titre du Patrimoine du 20ème siècle. Géraldine Thévenot présentera le mobilier très intéressant de cette église. Ces interventions seront suivies par une visite.

Participation : journée entièrement gratuite pour tout le monde.

Inscriptions et renseignements : Josiane GARNOTEL tel : 05 55 89 67 29 ou josiane.garnotel@wanadoo.fr

 

 


AVRIL


 

 

Rochechouart_-_Château_-1

Samedi 14 avril 2018 :plongée dans le Limousin médiéval à Rochechouart

RDV à 10H00 à l’Office de Tourisme de Rochechouart, en Haute-Vienne (temps de trajet, à prévoir pour ceux qui veulent faire la route ensemble, au départ du parking André Lejeune à Guéret  :1H45)

Nous commencerons notre visite guidée médiévale (d’1 h 30) par la découverte de l’église Saint-Sauveur, laquelle a été édifiée par les moines de l’abbaye de Charroux. Elle a ensuite été consacrée en 1061 puis s’est enrichie au 15ème siècle d’une tour octogonale que surmonte une flèche hélicoïdale à 8 pans. Nous poursuivrons notre "plongée dans le temps" en nous rendant ensuite dans les rues du centre-ville où de précieux vestiges architecturaux du moyen-âge ont survécus. Nous terminerons la matinée au pied de l’un des plus anciens châteaux du royaume de France où nous ferons la connaissance de la très vieille famille des vicomtes de Rochechouart… avant de découvrir une sublime cour intérieure à arcades que soutiennent de superbes colonnes torsadées.

A MIDI : chacun aura le choix entre un pique-nique ou un repas dans un restaurant de Rochechouart...

L’après-midi, nous nous retrouverons à 14H30 à l’église Saint-Eutrope, à la Salles-Lavauguyon (qui est à 16 km au sud ouest de Rochechouart) pour une 2ème visite guidée. Celle-ci nous permettra d’admirer les fresques (restaurées et précieusement conservées) de cette église romane. Elles couvrent la quasi-totalité des murs et forment ainsi un des plus importants ensembles picturaux du tout début du 12ème siècle.

Participation : 10 € pour les non adhérents - 7 € pour les adhérents.

Renseignements et inscriptions : GILLES tél. 05 55 81 60 86 ou 06 89 24 69 81

 

 


Et aussi sur votre agenda... 

  • 14 et 15 avril : fête des plantes à l’arboretum de Balaine

  • 29 avril : fête des plantes à Mortemart (Haute-Vienne)


     



 

ALLOCUTION DU PRÉSIDENT...

A l'occasion de cette nouvelle année, je présente mes meilleurs voeux à toutes les digitaliennes et à tous les digitaliens... et (soyons fous) au reste du monde aussi ! 

P1150589 - Copie

Gilles 

Posté par ladigitale23 à 13:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

LA CAUSERIE DE GERARD SUR LES 100 ANS DU CHEMIN DES DAMES...

Le 9 décembre, après un changement d'horaire de dernière minute, la "Causerie du centenaire du Chemin des Dames" parvient malgré celà à rassembler 19 digitaliens et une non adhérente (qui se montre passionnée par le sujet) dans la Maison des Associations de Guéret.

618

Les 2 adhérents qui ont préparé cette "causerie" (Romain, notre jeune professeur d'histoire et Gérard, qui a minutieusement collecté des informations et les a structuré pour nous en parler avec une grande clarté) prépare la projection, avec l'aide experte de Pierre.

620

Romain présente ensuite l'enjeu de cette bataille : il faut repousser "coûte que coûte" les allemands et obtenir la victoire décisive qui permettra de terminer la guerre par la défaite des "boches" ! Puis Romain fait l'éloge du fabuleux travail accompli par Gérard et lui cède la parole...

625

Gérard entre rapidement dans le vif du sujet et se révèle être un orateur passionnant qui rend vivant ce dont il nous parle. Il nous raconte ainsi comment l'état-major et les officiers français ont présenté la future bataille aux poilus : à les écouter, elle allait presque être une partie de plaisir !

629

Et surtout, la bataille du Chemin des Dames serait la dernière puisqu'elle terminerait la guerre par l'écrasement de notre ennemi ! Tout avait été calculé et pensé : la vitesse de progression des soldats ainsi que... l'heure de l'effondrement des lignes allemandes ! 

628

La réalité est tout autre et le général Nivelle, qui commande l'ensemble des armées françaises impliquées dans la bataille, expédie des dizaines et des dizaines de milliers de soldats vers les tranchées allemandes où ils se font massacrer inutilement, sans faire bouger les lignes du front.

627

Gérard, de sa voix chantante et douce, nous narre les horreurs de cette phase précise de la guerre de 14-18 et la colère naissante de la troupe. Il nous raconte ensuite comment, au cours de ses recherches sur le site, il découvre les ossements d'un des acteurs de cette bataille...

632

Et il nous annonce alors, ayant également découvert qu'un de ses ancètres avait participé à cette bataille, avoir imaginé (l'espace d'un instant) qu'il était peut-être en présence des restes de la dépouille de son aieul... mort pour la France.

635

La Digitale remercie chaleureusement Romain et Gérard pour le travail qu'ils ont fait ensemble et pour le temps qu'ils nous ont généreusement consacré. Ce samedi après-midi a aussi été l'occasion de découvrir un autre des talents du modeste Gérard, lequel en possède décidément beaucoup !

636

 Gilles (photos Hennie et Gilles)

Recette digitalienne pour bien réussir sa journée du 25 novembre...

001

Comment transformer un samedi plutôt morose de fin novembre (seulement ponctué par la finale de la coupe Davis) en un samedi totalement enthousiasmant ?

002

Pour commencer, il vous faut réunir plusieurs conditions : d'abord se retrouver à 25 digitaliens, dans le nord de la Creuse, devant un pommier centenaire...

004

 Il vous faut également un jardin qui, de préférence, devra être humide et, si possible, avoir un temps plutôt froid pour la saison...

005

Le matin, ces 25 passionnés se sont retrouvés à Doulon (un village de 10 habitants) devant un pommier qui intimidait beaucoup ses propriétaires et n'en faisait qu'à sa tête.

003

Serge Lacote, digitalien et paysagiste très patient, a transformé "l'ancêtre" en un bel arbre prêt à affronter de nombreux nouveaux printemps. Ce fut donc un fort intéressant exemple de mise en oeuvre de la taille douce.

006

 La matinée s'est terminée par une gentille promenade dans un trés beau chemin creux des environs.

009

Pour poursuivre la confection de votre recette digitalienne, vous ferez ensuite un pique-nique gargantuesque, au coin du feu, dans une maison vraiment petite pour 25 adultes (et 1 bébé)...

010

La Digitale est vraiment une belle association ! Merçi à tous ceux qui, ce jour là, ont (d'un seul coup) triplé la population de Doulon !

2017-11-25 12

L'après-midi, vous continuez cette journée magique avec une passionnante rencontre de Jean-Philippe Benoist, un historien carrément lumineux (par ailleurs membre de la Société des Sciences de la Creuse), qui habite à Malval.

017

Son érudition, enrichie de nombreuses anecdotes, a permis à l'impressionnante assemblée de (désormais) 29 digitaliens d'approcher l'histoire tumultueuse du chateau de Maval.

020

Ce château est situé sur un gué de la petite Creuse et son seigneur avait, outre cette place-forte stratégique, des possessions qui s'étendaient sur un tiers du département.

022

Nous nous sommes ensuite séparés devant les épis de faîtage et le vieil arbre "Sully" de Mortroux... fourbus mais heureux !

025

Et en plus, la France a gagnée la Coupe Davis 2017 !

011

Jean-Pierre A. (photos de Sylvie, Madeleine et Geneviève)

Cliquez-ici pour voir la totalité des superbes photos de Sylvie, Madeleine et Geneviève 

007

CONFÉRENCE-CAUSERIE AUTOUR DU CENTENAIRE DU "CHEMIN DES DAMES"

001

L'association LA DIGITALE vous invite le

SAMEDI 9 DECEMBRE 2017  à 17H00

à assister à une

"Conférence-causerie"

dont le thème est 

"LE CHEMIN DES DAMES CENT ANS APRES" 

000

Le digitalien Romain PETIT (professeur d'histoire) et le digitalien Gérard LESOMBRE (creusois passionné par le sujet) se proposent de vous faire découvrir (dans ses aspects les moins connus) cette période précise de la 1ère guerre mondiale et de vous faire partager leurs recherches personnelles concernant cet épisode tragique. Et, grâce à eux, vous vivrez également (avec presque la même peur aux tripes) le parcours d’un soldat creusois à partir du 12 avril 1917 !            

002

Rendez-Vous donc à la Maison des Associations de Braconne, à Guéret – salle n° 2

à (rappelons-le) 17H00

003

Participation...  non adhérents : 2 € - adhérents : 1€

Renseignements : Gérard LESOMBRE - tél. 05 55 82 16 26 ou g.lesombre23@orange.fr

005

 

Posté par ladigitale23 à 13:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Samedi 25 novembre... 1) demonstration de taille de vieux fruitiers... 2) decouverte du tres riche patrimoine de Malval !

La matinée se déroulera à Doulon (micro-village de la commune de Moutier-Malcard) chez les digitaliens Dominique et Jean-Pierre Adhenet (qui nous attendrons chez eux pour 10H00). Là, Serge Lacote (robuste paysagiste et digitalien fidèle) nous fera une démonstration de taille et de rajeunissement sur les vieux fruitiers de Dominique et Jean-Pierre
(en cas de besoin : SOS digitaliens égarés au 06 45 13 30 33)

000

Le midi, nous partagerons ensemble nos "pique-niques", confortablement assis au coin du feu, dans la salle de séjour des Adhenet.

004

L'après-midi, Jean-Philippe Benoist (grand spécialiste du Bas-Berry et membre de la Société des Sciences de la Creuse) nous attendra à 14H30 à l'église de Malval. Il y démarrera alors une visite "sur mesure" de cette commune (laquelle est la plus petite de la Creuse). Il nous éclairera également avec passion sur son très riche (et très sanglant) passé et nous fera découvrir un patrimoine pas forcément connu (voire secret)... Une visite guidée exceptionnelle à ne pas rater !

001

Participation : 2 €  (pour les adhérents 1 €)
Renseignements et inscription (fortement conseillée SVP) au 05 55 41 14 16 ou jp.adhenet@orange.fr

002