Les deux jardins, objets de nos visites du dimanche 12 juin, se sont révélés fort différents aux yeux des nombreux participants. Ils ont pourtant un point commun : tous les deux sont l’œuvre de néo-creusois venus d’autres horizons...

907A Saintary, Sarah et Tim ont acquis une propriété comportant une habitation avec un pré attenant : pendant que Sarah assumait l’aménagement de la maison, Tim élaborait son projet de jardin sur son ordinateur puis passait à l’application sur le terrain.

915Lui, qui enseignait l’art des jardins aux futurs paysagistes anglais, n’avait ainsi jamais eu le loisir de réaliser un projet personnel.

930Après deux années d’un labeur aussi acharné que passionné, l’ancien pré est devenu un premier espace très ordonné, suivi d'un second plus libre où apparaissent formes,  structures et couleurs, le tout ayant été savamment étudié. 

936Nous adressons ici un coup de chapeau au concepteur-réalisateur et le remercions pour son accueil. Nous aurons grand plaisir à revoir plus tard son jardin qui est encore en devenir.

937A Lusignat, Nanou et Jan nous sont arrivés…. du paradis ! C’est du moins ainsi que d’ici nous nous imaginons les Iles Marquises (où se trouvait leur précédent domicile). 

550Dans les grands bâtiments d’une ancienne ferme, ils se sont eux aussi aménagé une confortable habitation, mais également l’atelier-fonderie de Jan et la salle d’exposition de leurs œuvres, sans oublier  leur magnifique jardin.

566Ouvrant sur un large horizon, il est le fruit du choix végétal de Nanou, devenue experte dans ce domaine, et a été peuplé par Jan d’étranges créatures et d'œuvres contemporaines.

582

L'espace consacré au jardin comporte une grande rocaille dans le talus de la terrasse, un vaste bassin que des sculptures animent dans un environnement joliment végétalisé, un potager bien fourni, le tout étant soigneusement entretenu.

562

Encore merci également à eux deux pour leur sympathique accueil et à Jan pour l’initiation aux mystères de la coulée du bronze.

586A Domeyrot, malgré la fatigue des 2 visites précédentes, tout le monde s'est courageusement retrouvé autour de l'église pour découvrir l'idée originale que cette commune a choisie pour entrer dans le 3ème millénaire...

020

L'artiste Jean Fourton a été chargé de réaliser 5 dessins de vitraux rendant hommage à l'oeuvre de Léonard de Vinci.

636

C'est le maître-lissier Patrick Guillot qui les a mis en forme en utilisant des fils d'aluminium anodisé de différentes couleurs.

790

Une autre des particularités de ces vitraux du 21ème siècle est qu'ils sont beaucoup plus lisibles à l'extérieur qu'à l'intérieur de l'église.

549

Pour voir l'album-photo du jardin de Sarah et Tim, cliquez ici

925Pour voir l'album-photo du jardin de Nanou et Jan, cliquez ici

600

Pierre et Gilles (photos Michèle C., Hennie et Gilles)