Préalablement égayés dans le parc, le cimetière, la boutique et l'exposition de la collection de marionnettes de Maurice, le fils de George(s) Sand, les 22 digitaliens se regroupent ensuite autour de Sylvie, notre guide, pour commencer la visite de la maison familiale.

001

Sylvie nous emmène dans une pièce dont les murs sont couvert des portraits des membres de la famille Dupin de Francueil, le nom de naissance d'Aurore Dupin... qui écrira plus tard sous le pseudo de Jules Sand, puis sous celui de Georges Sand, et enfin sous celui de George (sans S) Sand (dixit Sylvie, notre Guide).

002

La vie de George Sand est assez riche pour nourrir le propos de Sylvie, laquelle maitrise à merveille le sujet. Les visiteurs qui ont été incorporés dans notre groupe ont sans doute été étonnés de nous entendre tutoyer le guide (amie de Marie-Hélène et de La Digitale) et encore plus de l'entendre faire de même pour nous répondre !

008

Chaque salle que nous découvrons donne à Sylvie l'occasion de nous livrer avec enthousiasme et passion quelques nouvelles anecdotes et d'ouvrir à chaque fois une nouvelle page de la vie extraordinairement tumultueuse de la romancière (lequel tumulte commence à partir de ses 19 ans).

004

Dans la salle à manger, la table est dressée et les noms des illustres convives qui sont attendus (écrivains, musiciens ou femmes et hommes de théâtre) figurent derrière chaque couvert, ce qui donne l'occasion à notre guide de rappeler les liens qui unissaient chacune et chacun à la maîtresse des lieux.

003

Une pièce du rez-de-chaussée a été réservée à la construction d'un castelet de marionnettes (où Maurice donnait des spectacles, devant les décors peints par sa mère ou par lui-même) et d'une modeste scène de théâtre (où Aurore Dupin/George Sand et ses amis jouaient les pièces qu'ils et elles avaient écrites).

005

A l'étage, auquel nous accédons par un bel et large escalier, un couloir central relie un ensemble de chambres et bureaux, dont celui de Frédéric Chopin (qui a été l'un des amants de George Sand et qui, par les commissions qu'il touchait sur la vente des pianos Pleyel, permettait au couple d'éloigner les jours difficiles).

009

L'une des salles de l'étage est consacrée à une exposition temporaire qui regroupe des objets (jamais exposés au public) de la prolifique journaliste, écrivaine et mère qu'a été George Sand. Parmi ces objets, des lettres, des brouillons, un des costumes de marionnettes qu'elle aimait réaliser pour son fils, et le moulage en plâtre de sa main.

006

Notre visite s'achève dans le grenier, que George Sand a fait entièrement aménager en bibliothèque et atelier de peintre pour son chouchou de fils Maurice ! Mais la matinée s'achève et la faim nous guide ensuite vers La Châtre où nous attendent les tables que Noëlle et Marie-Hélène ont réservées pour nous.

007

Nous quittons le restaurant en ordre dispersé pour nous retrouver ensuite à Vic (à 2 km du village de Nohant) où se dresse une petite église dont, parait-il, les fresques du 11ème siècle sont à voir absolument. A l'intérieur, un autre groupe écoute religieusement un guide qui, lorsque nous entrons et nous asseyons, s'interrompt...

011

Il chuchote quelque-chose à l'oreille d'une femme de ce groupe qui hoche la tête. Le guide reprend alors ses explications érudites... nous allons ainsi bénéficier d'une visite commentée gratuite, avec explications des symboles religieux disséminés dans ces fresques du 11ème siècle, lesquelles sont par ailleurs extraordinairement bien conservées !

012

Etant en quelque sorte des intrus, les Digitaliens n'osent pas poser de questions et le guide se cantonne à l'aspect religieux de ces fresques. En sortant, je remercie toutefois la personne qui a (comme je le suppose) dit au guide de poursuivre ses explications malgré notre présence. Elle me répond en souriant que c'est la providence qu'il faut remercier.

014

Nous rentrons ensuite en Creuse... où nous devrons désormais patienter jusqu'au SAMEDI 7 DECEMBRE, date à laquelle nous aurons le plaisir de nous retrouver à 14H30 (pour finir l'année) autour de l'exposé qu'Olivier Brunet (assistant principal de conservation du patrimoine) donnera sur les secrets du cimetière de Guéret, à la Maison des Associations !

015