Splendide journée à Rochechouart (aux portes du printemps)

En ce samedi 14 avril, nous n'avons pas rendez-vous sur la place Rouge, à Moscou, et notre guide ne s'appelle pas Nathalie (cliquez ici pour en savoir plus) ! La raison en est fort simple : nous avons rendez-vous sur la place du Château, à Rochechouart, et notre guide se nomme Natacha !  

1000

Tandis que, devant le château, nous approuvons pleinement la sagesse du proverbe qui dit "En avril, ne te découvre pas d'un fil", Natacha nous dévoile les pages d'une époque médiévale au cours de laquelle la puissante famille des vicomtes de Rochechouart étend son domaine (notamment jusqu'à Paris, où se trouve la cour royale).

992

Avant que nous ne franchissions le pont-levis, la rayonnante Natacha nous explique pourquoi le donjon du château a si piteuse allure... Vers 1470, Anne de Rochechouart et Jean de Pontville (son époux) casse leur tirelire (ceci est une image, bien entendu) pour faire réaliser de gros travaux d'aménagement et de décoration...

997

En effet, les temps changent et le moyen-âge cède la place à la Renaissance. Les nobles veulent désormais que leurs châteaux soient jolis et confortables. Ils font donc percer les murailles d'élégantes fenêtres et de splendides portes, richement décorées de sculptures.

999

Le château de Rochechouart se pare alors d'éléments d'architecture de style "gothique flamboyant". Mais, arrive ensuite le règne du vicomte François de Rochechouart (qui est le fils d'Anne et de Jean de Pontville) et ce bon fils veut terminer les travaux entrepris par ses parents... Hélas, il n'a pas de tirelire ! Il rédige alors un faux document pour spolier un riche quidam... qu'il tue.

1007

La justice royal évente ses méfaits et fait stopper les travaux en 1513. Le vicomte François est condamné à "décapiter" le donjon défensif de son château s'il ne veut pas être lui-même décapité. Voulant rester vivant, François choisit de raccourcir son donjon, ce qui lui donne le vilain aspect qu'il a encore aujourd'hui (le donjon).

1003

Nous entrons dans la cour du château et découvrons la galerie à colonnes torses, réalisée au 15ème siècle, quand le château se transformait en fastueuse demeure Renaissance. Natacha attire notre attention sur les portes qui ponctuent la galerie : au gré des siècles, elles ont desservies des pièces d'un usage parfois variable...

1005

Elles mènent à l'escalier d'honneur, à la vaste cave du château, au vieux donjon-prison du 13ème siècle, à l'entrée des cachots, aux appartements seigneuriaux (puis, par la suite, aux appartements du sous-préfet), au tribunal, à une prison ou à un dispensaire... Aujourd'hui, seule celle du Musée d'Art Contemporain est ouverte au public.

800

Nous quittons ensuite le château et allons jusqu'à la maison du consul de Rochechouart, passons par la rue du Temple (protestant donc) et arrivons à l'église (catholique) de Saint-Sauveur. Consacrée en 1060, cette église se dote, en 1767, d'une assez rare flèche hélicoïdale sur son clocher. En 1969, le peintre Nicolaï Greschny décore le choeur de fresques contemporaines.

1035

Le midi, notre groupe se sépare en 2 : les sages préfèrent se réchauffer dans un restaurant de Rochechouart quand les apprentis-aristocrates préfèrent se pavaner sur les chaises et les tables mises à leur disposition dans la galerie du château. Nous nous retrouvons ensuite pour partir ensemble, à 16 km de là, vers de  nouvelles aventures...

1060

A Les Salles-Lavauguyon, devant Saint-Eutrope, Natacha, (notre infatigable guide) nous apprend que cette église a été fondée au 11ème siècle par la famille de Rochechouart. Un prieuré s'y installe ensuite (au 12ème siècle) et les moines décorent alors l'intérieur de l'église de chatoyantes fresques médiévales.

1070

Elles racontent (en images) les différents épisodes de la Bible et, ainsi, permettent aux paysans qui ne savent alors pas lire d'être instruits de tout ce qui concerne la création du monde, Adam et Eve, la vie et le marthyr des saintes et des saints, ainsi que de la notion de péché.

1074

Ces fresques extraordinaires n'ont été découvertes (au sens propre du mot) qu'en 1986, à l'occasion de la réfection de l'enduit de chaux qui les recouvrait (et qui les a protégées de l'humidité qui, bien souvent, sévit dans les églises). Après la visite de l'église de Saint-Eutrope, nous avons eu du mal à quitter l'aimable Natacha et notre groupe à se séparer.

1083

Une grande partie d'entre nous, sans vraiment se concerter, s'est alors retrouvé en un lieu (indiqué dans un guide de l'Office de Tourisme) où nous avons pu admirer des platanes de 250 ans d'âge et des ifs de plus de 500 ! Apparemment, les 20 digitaliens présents ont bien apprécié cette (longue) journée.

1100

 Gilles (photos : Hennie et Gilles)

 

Posté par ladigitale23 à 20:28 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Hardi les digitaliens ! Le samedi 14 avril, envahissons la puissante vicomte medievale de Rochechouart !

Le Rendez-Vous est fixé à 9H50 SUR LA PLACE  DU CHATEAU, A ROCHECHOUART, en Haute-Vienne.

Ceux qui veulent faire la route ensemble doivent prévoir un temps de trajet (au départ du parking André Lejeune à Guéret) d'environ... 2H00.

LE PILORI

MATIN : nous entamerons gaillardement notre journée par une visite guidée d’une heure trente. Elle commencera avec la découverte de l’église Saint-Sauveur, laquelle a été édifiée par les moines de l’abbaye de Charroux (dans le Poitou). Cette église a été consacrée en 1061 et elle s’est enrichie 4 siècles plus tard d’une tour octogonale, surmontée d'une rarissime flèche hélicoïdale à 8 pans.

ROCHECHOUART

Si vous le voulez bien, nous poursuivrons notre "plongée dans le temps" en nous rendant ensuite dans les rues du centre-ville où ont survécus de nombreux et splendides vestiges architecturaux du moyen-âge. Nous terminerons la matinée au pied de l’un des plus anciens châteaux du royaume de France où nous ferons la connaissance d'une très vieille famille de seigneurs du Limousin : celle des vicomtes de Rochechouart (également seigneurs de la vicomté de Bridiers, en Creuse). Ce sera pour nous l'occasion de découvrir les jardins du château et une sublime cour intérieure à arcades, soutenue par de superbes colonnes torsadées (nous n'entrerons cependant pas dans le château qui a été transformé en musée... d'Art Contemporain).

ROCHECHOUART-PORTE MEDIEVALE

MIDI : chacun pourra tranquillement choisir de faire, soit un convivial pique-nique "tiré du sac", soit s'offrir un restaurant dans Rochechouart.

 

 

APRES-MIDI : nous avons rendez-vous avec notre guide à LES SALLES-LAVAUGUYON (à 16 km au sud ouest de Rochechouartà 14H25 SUR LE PARKING DEVANT L'EGLISE SAINT-EUTROPE (à l'intersection de la D34 et de la D33A)

pour une seconde (mais beaucoup plus paisible) visite guidée. Celle-ci nous permettra d’admirer, sur place donc, les fresques (restaurées et précieusement conservées) de cette église romane. Les peintures murales couvrent la quasi-totalité des parois et forment ainsi l'un des plus importants ensembles picturaux du tout début du 12ème siècle.

EGLISE ST EUTROPE

Participation pour la journée: 10 € pour les non adhérents - 7 € pour les adhérents.

Renseignements et inscriptions (ardemment souhaitées) : GILLES tél. 05 55 81 60 86 ou 06 89 24 69 81

BRIDIERS

PROGRAMME DE FÉVRIER A AVRIL 2018

La plupart de nos activités sont ouvertes à tous, adhérents ou non. Leur organisation pouvant être modifiée voire même reportée en fonction des conditions météorologiques ou de problèmes rencontrés par les intervenants qui nous accueillentil est recommandé de s'inscrire en téléphonant au numéro indiqué à la suite de chacune des activités qui correspond à la personne qui les a organisées.

Une partie du coût des visites est pris en charge par l’association pour ses adhérents (les prix annoncés tiennent compte de cette participation)

 

 


FEVRIER


 

 

 

La Celle Dunoise

Samedi 3 février : atelier photo à La Celle- Dunoise

(en partenariat avec l’Association « Et au milieu coule la Creuse »)

RDV à 14H00 à la Salle des loisirs, rue des Pradelles 23800 La Celle-Dunoise

Déroulement de l’après-midi :

14H00accueil des participants inscriptions - 14H20 : sortie dans le bourg de la Celle, prises de vues sur le thème « Photographier l’hiver ». En équipe ou individuellement, les participants font des images avec leur matériel. 15H30 : retour à la Salle des loisirs, installation des micro-ordinateurs et chargement des images, tri et sélection de 2 ou 3 épreuves par personne. Projection sur écran des images et analyse du groupe, propositions de solutions de travail sur les clichés pour en tirer toutes les potentialités. Présentation des différents logiciels de retouche, de leurs outils et de leurs possibilités.

Atelier ouvert à tous, débutants ou non, il s’agit d’un échange sur les possibilités techniques qu’offre l’informatique sur la photo.

Les participants doivent se munir de leur matériel de prise de vue et d’un micro-ordinateur portable avec éventuellement un logiciel de retouche comme Photoshop-élément (payant) ou GIMP (gratuit) etc…

Participation : 5 € pour les non adhérents - 3 € pour les adhérents

Renseignements et inscriptions : Michel MINARET tél.05 55 89 67 29 ou michel.minaret@laposte.net

 

 

 

 

 

Steven Kaszula

Samedi 24 février : près d’Ahun « la maison du Futur »

RDV à 13H45 au parking d’Intermarché d'Ahun

Au cours des années précédentes, nous nous sommes régulièrement tenus informés des réalisations locales concernant la production d’énergies renouvelables (éolien, hydraulique, méthanisation) mais aussi des progrès en matière de nouveaux types d’habitat de plus en plus économes. La visite de ce jour concernera une conception d’habitation totalement autonome, sans chauffage et sans clim, que l’on peut non seulement considérer comme la plus aboutie dans ce domaine mais dont l’aspect extérieur peut varier pour s’adresser à des environnements différents.

C’est son concepteur Monsieur Steven KASZUBA qui nous présentera cette réalisation avant-gardiste.

Attention : en cas de mauvais temps, nous pourrions être obligés de modifier cette sortie. Vous devez donc impérativement vous inscrire pour être tenus au courant de toute éventuelle modification.

Participation : 2 € pour les non adhérents - 1 € pour les adhérents

Renseignements et inscriptions obligatoires : Pierre BRUNET tél. 06 43 58 19 23 ou pierrebrunet23@aol.com

 

 

  


MARS 

 


 

 

 

 

assemblee generale

Samedi 3 mars 2018 :  ASSEMBLEE GENERALE

RDV à 10H30 au restaurant « l’Escale », à la Saunière (en bordure de la RD 942).

L’Assemblée générale sera suivie d’un repas sur place, à 13H03 (participation 26 € par personne) avec animation (dont le concours des meilleures photos de la foire aux Hérolles, comme promis). La convocation et les documents relatifs à l’AG vous seront adressés ultérieurement.

Inscription au repas obligatoire avant le 24 février - Chèque à adresser à La Digitale BP 191 23004 Guéret.

Renseignements : Noëlle SELLES tél. 05 55 52 21 72 ou noelle.selles@gmail.com

 

 

 

 

St Cochon

Samedi 10 mars 2018 : Foire de la Saint-Cochon à Mazirat (au sud ouest de Montluçon, à 10 km d’Evaux les Bains) 

RDV à 9H30 à l’entrée de la foire (temps de trajet à prévoir pour ceux qui veulent faire la route ensemble, au départ du parking André Lejeune à Guéret : 1H).

La Banda Follet de Mazirat organise la treizième édition de la Saint-Cochon. Musique, gastronomie et bonne humeur sont les clés de cette journée. Il y aura de la bonne musique  (4 Bandas : Le Delirium Tremens Band et Seven’s Brass (Belgique) Los Cassanoialos (16) Maz’Band), de l’ambiance (10 h arrivée du Roi de la Fête, ensuite 1ere sortie des saucissons de l’alambic et boudins cuits à la chaudière, démonstration de découpe de cochon, apéritif musical, course de cochon avec tiercé et un marché du terroir avec de nombreux exposants (penser à prendre vos sacs pour vos achats).

Lors de cette sortie, les participants qui le souhaitent pourront prendre des photos pour participer à un "concours interne"... La Digitale organisera donc ultérieurement l'élection des photos les plus belles, les plus drôles, les plus insolites, etc…

A 13H00, les personnes intéressées peuvent manger en musique pour 23 €  (assiette anti-cholesterol, joue de cochonne au Saint Pourçain rouge, jambon à l’os à la moutarde de charroux, gratin bourbonnais, assiette de salade et fromages locaux, omelette norvégienne et Maziranoix).

 Inscription obligatoire et au plus tard le 3 mars (le jour de l’AG donc).

Participation : 2 € pour les non adhérents - 1 € pour les adhérents

Inscriptions et renseignements : Noëlle SELLES Tél. 05 55 52 21 72 ounoelle.selles@gmail.com

 

 

 

 

St Vaury-Puits des 3 Cornes

Samedi 24 mars 2018 :  Patrimoine à Saint-Vaury : site du « jardin de Saint-Vaury » et Eglise de St-Vaury

RDV à 10H00 au parking du puy des trois cornes (col du Peyroux) commune de St Vaury

Patrick Léger, archéologue Président de la Société des Sciences de la Creuse nous emmènera sur le site du « Jardin de Saint-Vaury » sur le Puy des-trois-cornes (ou mont Bernage) où nous serons sensibilisés à la manière dont les cultes se sont succédés depuis le premier temple pré-gaulois, les cultes gallo-romains, la christianisation lente lors de la venue de Saint-Valéric, jusqu’au clocher du 20 ème siècle. Cette petite montée nécessite de bonnes chaussures.

A Midi : pour ceux qui s’inscriront pour la journée, deux options seront possibles : soit pique-nique pour les plus courageux, soit restaurant simple, bon marché et rapide. Les modalités vous seront données lors de l’inscription.

RDV de l'après-midi à 14H00 à la salle des fêtes de Saint-Vaury

L’église Saint-Julien-de-Brioude et Saint-Vaury, localisée au bourg de Saint-Vaury fera l'objet d’une conférence et d’une visite grâce à l’amabilité de Nicolas Chevalier, architecte des bâtiments de France à la Drac Nouvelle-Aquitaine-UDAP23, et Géraldine Thévenot, conservatrice déléguée aux Antiquités à la Conservation départementale du patrimoine-Conseil départemental.

Cette église, inscrite aux Monuments historiques par un arrêté d’octobre 2004 a une origine très ancienne, sans doute du 9ème siècle. Des chutes répétées de blocs et de fragments de voute (dus à des mouvements sismiques ?) un écroulement et un incendie dû à la foudre ont fait connaître bien des vicissitudes. En 1923, l’entreprise des frères Perret (architectes) a reconstruit la voute et le clocher en béton armé. Auguste Perret, architecte très célèbre a de nombreuses réalisations importantes à son actif. Monsieur Chevalier les évoquera pour nous.

Ce clocher est inscrit au titre du Patrimoine du 20ème siècle. Géraldine Thévenot présentera le mobilier très intéressant de cette église. Ces interventions seront suivies par une visite.

Participation : journée entièrement gratuite pour tout le monde.

Inscriptions et renseignements : Josiane GARNOTEL tel : 05 55 89 67 29 ou josiane.garnotel@wanadoo.fr

 

 


AVRIL


 

 

Rochechouart_-_Château_-1

Samedi 14 avril 2018 :plongée dans le Limousin médiéval à Rochechouart

RDV à 10H00 à l’Office de Tourisme de Rochechouart, en Haute-Vienne (temps de trajet, à prévoir pour ceux qui veulent faire la route ensemble, au départ du parking André Lejeune à Guéret  :1H45)

Nous commencerons notre visite guidée médiévale (d’1 h 30) par la découverte de l’église Saint-Sauveur, laquelle a été édifiée par les moines de l’abbaye de Charroux. Elle a ensuite été consacrée en 1061 puis s’est enrichie au 15ème siècle d’une tour octogonale que surmonte une flèche hélicoïdale à 8 pans. Nous poursuivrons notre "plongée dans le temps" en nous rendant ensuite dans les rues du centre-ville où de précieux vestiges architecturaux du moyen-âge ont survécus. Nous terminerons la matinée au pied de l’un des plus anciens châteaux du royaume de France où nous ferons la connaissance de la très vieille famille des vicomtes de Rochechouart… avant de découvrir une sublime cour intérieure à arcades que soutiennent de superbes colonnes torsadées.

A MIDI : chacun aura le choix entre un pique-nique ou un repas dans un restaurant de Rochechouart...

L’après-midi, nous nous retrouverons à 14H30 à l’église Saint-Eutrope, à la Salles-Lavauguyon (qui est à 16 km au sud ouest de Rochechouart) pour une 2ème visite guidée. Celle-ci nous permettra d’admirer les fresques (restaurées et précieusement conservées) de cette église romane. Elles couvrent la quasi-totalité des murs et forment ainsi un des plus importants ensembles picturaux du tout début du 12ème siècle.

Participation : 10 € pour les non adhérents - 7 € pour les adhérents.

Renseignements et inscriptions : GILLES tél. 05 55 81 60 86 ou 06 89 24 69 81

 

 


Et aussi sur votre agenda... 

  • 14 et 15 avril : fête des plantes à l’arboretum de Balaine

  • 29 avril : fête des plantes à Mortemart (Haute-Vienne)