Petit retour en photos au Mupop de Montluçon

Marie-Marthe D., une fidèle digitalienne, nous a fait parvenir 20 photos qu'elle a prise au cours de notre sortie de février à Montluçon. Souvenez-vous : c'était à l'occasion de notre visite du Musée de la musique populaire...

003

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous les publions donc avec plaisir sur le blog et vous les livrons maintenant. Bonne découverte...

001

002

004

005

006

007

012

008

009

010

011

017

013

014

015

016

020

018

019

 

 

 

 

 

 

 

 

Texte Gilles (photos Marie-Marthe D.)

Posté par ladigitale23 à 16:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


Le Mupop (musée de la Musique Populaire) : enfin !

C'est finalement le samedi 27 février que s'est enfin déroulée la visite du musée de la Musique Populaire de Montluçon (et cette fois, c'est pour de vrai !). Le personnel du musée distribue à chacun des 26 adultes et  3 enfants présents un boitier que prolonge un casque stéréo d'une agréable légèreté.

838

La visite se déroule sur les 3 niveaux que compte le futuriste bâtiment du "Mupop" et les digitaliens la font commencer dans une pièce qui présente les origines de la musique populaire. Là, Gérard et Evelyne (nos 2 experts en danses médiévales) apprennent avec étonnement qu'autrefois les bourrées étaient réservées aux seuls hommes.

643

Nous nous familiarisons rapidement avec l'utilisation du boitier que nous portons. C'est une sorte de télécommande qui permet à chacun d'écouter la musique de son choix en "zappant" en direction des plaques qui en proposent.

640La salle suivante est dédiée aux fanfares et nous avons le loisir de faire résonner entre nos 2 oreilles quelques échantillons divers de musiques cérémonielles ou militaires. Nos neurones s'agitent alors avec les sons martiaux des cuivres et des tambours.

657

Puis, nous enchaînons avec les guinguettes et les bals populaires. Au bout de quelques temps, l'obscurité se fait dans l'espace où nous nous trouvons et un orchestre (virtuel, avec images et sons) se met à jouer des morceaux rien que pour nous ! Les digitaliens sont fascinés.

662Nous voici parvenus dans la pièce consacrée aux années 1950 et 1960. La plupart d'entre nous sont émus de redécouvrir l'arrivée en France du Twist et du Rock'n Roll (surtout hexagonal, voire parisien). Un "juke-box" rutilant, mais muet, cotoie une télé-juke-box (?) qui diffuse des clips des débuts de Johnny Halliday.

869

La salle suivante ne peut pas laisser indifférents la cohorte de baby-boomers que nous sommes... Elle traite des années 1970. Un impressionnant mur d'authentiques pochettes de 33 tours (où quelques groupes français ont réussi à se glisser) permet de réécouter quelques standards de la Pop'Music.

891Nous avons même le droit de monter sur la scène de Woodstock et d'entendre Janis Joplin entonner un tube ! Nous passons ensuite à l'univers de la Soul Music, laquelle doit partager son espace avec le Punk et le Rock français indépendant.

894

Nous changeons ensuite d'étage et découvrons une phénoménale collection de bombardes, cornemuses, guitares électriques et autres accordéons (que l'on nous a aimablement interdit de photographier en gros plan car ces instruments appartiennent à des propriétaires privés).

913Un peu plus loin, une batterie électrique et des percussions électroniques permettent à Véra, Hennie, Jean-Pierre, Maurice, Gilles (et d'autres sans doute) de révèler le musicien de génie qui sommeille (profondément) en chacun d'eux.

905Un peu à l'écart, une salle reste constamment plongée dans le noir. Egalement ludique, elle permet à ceux qui le souhaite de s'initier à la composition de musiques électroniques : divers écrans digitaux permettent, par apposition des mains, de produire des sons et des formes lumineuses.

914La plupart d'entre nous n'a pas vu le temps passer et chacun a trouvé de quoi faire frétiller ses oreilles (sauf peut-être Michèle C. qui, à cause d'une signalétique moyennement au point, a raté une bonne moitié de l'exposition. En consolation, elle peut cliquer ici pour voir les photos de TOUTES les pièces ! (vous aussi bien sûr)

884texte Gilles (photos Hennie et Gilles)

 

 

Posté par ladigitale23 à 23:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Visite de l'exceptionnel musée de la Musique Populaire

Le samedi 28 novembre à 14h30, une vingtaine de digitaliens se retrouvent devant le futuriste Mupop de Montluçon (le musée municipal de la Musique Populaire). Tout le monde s'y engouffre vite afin d'échapper au petit vent froid qui souffle.

1A

La première salle est consacrée aux antiques disques, qu'ils soient 78 tours en cire, 45 tours, vieux tubes des années 1950 à 1970 ou encore modernes compacts disques.

1BNous arrivons ensuite à l'atelier des percussions où des enfants de Montluçon prennent une leçon et où le professeur nous prie gentiment de faire silence, ce qui nous semble presque être un comble dans un musée consacré à la musique !

1C

La salle suivante est immense. C'est celle qui sert aux expositions ponctuelles et, actuellement, elle est consacrée à tout ce qui concerne le chanteur Polnareff. Etrangement, l'expo contient quelques pièces qui concernent d'autres chanteurs (?).

1EBien, trêve de plaisanterie ! L'heure est venue de vous dire la vérité : après avoir roulé 1 heure et mis 3€ dans le parkmètre, nous avons trouvé porte close pour raison... "exceptionnelle" !

1FComme un seul homme, nous sommes allés demander des explications à l'Office de Tourisme. La malheureuse hôtesse se confond en excuses et nous propose de faire le circuit du coeur médiéval de Montluçon...

2A

Pour ne pas être venus pour rien, nous entamons cette balade. Le vent froid qui balaye les rues moyenâgeuses tente malhabilement de nous remonter le moral.

2B

A l'angle de la Rue Grande, nous découvrons la statue de Sainte-Anne. Une procession en son honneur a lieu chaque 26 juillet. Malheureusement, nous sommes le 28 novembre.

2C

Dans la rue des serruriers, les maisons datent du 15ème siècle. Les rez-de-chaussées sont en pierre et les étages sont à ossatures bois et torchis (les bois sont d'origines et ont donc environ 600 ans).

2D

La rue de la Porte-Bretonnie menait à une des 4 portes des fortifications qui entouraient la ville et étaient parsemées de 40 tours. Les anglais s'étaient installés dans ce quartier (ils en seront délogés en 1188, par les troupes du roi Philippe Auguste).

2E

Nos pas nous mènent ensuite sur une place que domine le château des ducs de Bourbon et son imposant donjon carré. Construit au 13ème siècle sur une esplanade qui domine tout Montluçon, il est reconstruit au 15ème.

2FNous poursuivons courageusement et découvrons la place Saint-Pierre où se trouvent plusieurs étonnantes maisons et une fontaine. Autrefois, les habitants attribuaient à son eau des qualités bénéfiques pour la santé.

2G

Toujours place Saint-Pierre, une splendide batisse laisse voir une structure en bois richement sculptée. Des niches (désormais vides) contenaient les statues en bois des 12 apôtres, lesquelles ont été détruites à la hache au cours de la Révolution.

2H

Une ruelle remonte ensuite vers le jardin Wilson qui contient une cascade de terrasses et une roseraie. Une autre rue part sur la droite et mène jusqu'à l'esplanade du château...

2I

En nous promenant sur cette esplanade, nous découvrons alors une accordéoniste qui offre une sérénade "exceptionnelle" à la ville qui sétale sous ses pieds... cette ville consacrée à la musique !

2J

Les digitaliens étant des gens têtus, il y a fort à parier que nous retournerons tôt ou tard à Montluçon. Et, cette fois, juré craché, nous entrerons dans le Mupop !

2K

Gilles (photos Hennie et Gilles)

Programme pour octobre et novembre 2015

La plupart de nos activités sont ouvertes à tous, adhérents ou non. Leur organisation pouvant être modifiée voire même reportée en fonction des conditions météorologiques ou de problèmes rencontrés par les intervenants qui nous accueillent, il est vivement recommandé de s'inscrire en téléphonant  au numéro indiqué à la suite de chacune des activités qui correspond à la personne qui les a organisées. Possibilités de covoiturage (la participation des personnes bénéficiant du covoiturage se fera en accord avec le conducteur).

Une partie du coût des visites est pris en charge par l’association pour ses adhérents (les prix annoncés tiennent compte de cette participation)


OCTOBRE

 

JEUDI 15 : "Patrimoine en Haute-Vienne" 

  • Matin : Gare ferroviaire des Bénédictins à Limoges

RDV à 9 heures espace André Lejeune à Guéret pour le co-voiturage ou à 10 h 30 devant le grand bassin du Champ de juillet, à Limoges.

Visite commentée de la gare des Bénédictins à 10 h 30 par un guide de l’Office de tourisme (à l’exception du campanile et du souterrain non ouverts au public). Après avoir évoqué les conséquences économiques et sociologiques de l’arrivée du chemin de fer à Limoges, seront détaillés les éléments d’architecture et de décoration de « l’une des plus belles gares du monde ». (durée de la visite 1 h 30).

  • Midi : Pique nique au Champ de juillet ou restaurant (au choix)

    gare Limoges

  • Après-midi : le symbolisme de l’art roman dans l’abbatiale de Solignac

RDV à 14 h 30 devant l’abbatiale de Solignac (6 km au sud de Limoges, direction St Yriex la Perche)

Dans la plus ancienne abbaye du Limousin, créée par St Eloi au 7 ème siècle, vous bénéficierez d’une visite conférence vivante et passionnée par Mr LAUBAT, un érudit qui s’est consacré au décryptage de l’abbatiale. Il s’attachera à nous expliquer les messages symboliques des bâtisseurs romans à travers l’architecture et les très beaux chapiteaux de l’abbatiale.

Cette visite a déjà eu lieu il y a plus de 15 ans avec la Digitale et avait laissé une forte impression aux participants.

Participation pour la journée : adhérents 8 euros - non adhérents 12 euros.

Renseignements et inscriptions au 05 55 41 14 16 ou jp.adhenet@orange.fr

GE-abbatiale

 

DIMANCHE 18  "chantier nature à l’étang de landes  : accueillir et connaître les oiseaux migrateurs"

  • RDV à 9h30 sur le parking de la réserve

Venez participer à la gestion écologique de la réserve. L’objectif, cette année, est de fournir des zones de halte migratoire aux passereaux du bocage. Pour cela, vous êtes invités à participer aux travaux de rajeunissement de zones arbustives par la coupe de jeunes chênes et l’étêtage d’arbustes. Cette journée conviviale d’action volontaire pour la nature vous permettra de mieux comprendre le rôle de l’équipe de la réserve et de découvrir des zones méconnues de ce site protégé. Elle se terminera par une présentation du programme de baguage des oiseaux migrateurs mené  dans la réserve naturelle ainsi qu’une visite du camp de baguage.

N’oubliez pas d’apporter un pique-nique ou une préparation culinaire à partager avec le groupe pour encore plus de convivialité. Une collation et un goûter seront offerts

Nous fournirons des gants et des outils mais n’hésitez pas à amener les vôtres également !

 

Inscriptions obligatoires : tél. 05 55 82.84.55  ou  06.29.51.45.74 ou http://www.etang-des-landes.creuse.fr/

GE-Etang de Landes

 

 


NOVEMBRE

 

JEUDI 12  "Roses et rosiers d’hier et d’aujourd’hui en compagnie de Nadine Maumy"

  • RDV 14 h 30 salle des fêtes de Mazeirat

Les rosiers, Nadine sait parfaitement les choisir et les conduire comme en témoigne la magnifique collection qu‘elle bichonne dans son jardin « les gargalhous », près de Fresselines.

Elle nous fait l’amitié de partager son savoir et répondra à nos questions.

Une projection de photos nous permettra de découvrir ses rosiers, en attendant le printemps pour une visite sur le terrain.

Vos délices sucrés ou salés seront les bienvenus pour terminer l'après-midi.

Participation : 2 €

Renseignements et inscriptions au 05 55 52 25 69 ou 06 43 58 19 23  ou pierrebrunet23@aol.com

GE-rose

 

 

 

SAMEDI 28  "Musée des  musiques populaires à Montluçon"

  • RDV à 14 h 30 au musée, 3 rue Notre Dame – parking derrière l’hôtel de ville

Ce musée vous invite à vivre une expérience sensorielle unique dans l’univers de la musique populaire, au carrefour de l’image et du son : musette, swing, rock, trad et pop music.

Ces musiques vous rappelleront de bons souvenirs et vous donneront peut-être envie de danser.

Participation : adhérents 5 € - non adhérents 8 €

Renseignements et inscriptions  au 05 55 82 16 26  ou  g.lesombre23@orange.fr

mupop

                                      


Et aussi sur votre agenda...

Fêtes des plantes :

  • 11 octobre : parc Victor Thuillat à Limoges
  • 16/17/18 octobre Courson, à Chantilly
  • 17/18 octobre à l’arboretum de la Sedelle