Mine de rien, la journée du dimanche 13 octobre peut être classée "remarquable" pour l'association La Digitale : en effet, en l'espace d'une seule journée, nous sommes parvenus à proposer à nos adhérents de quoi satisfaire à la fois leur soif de JARDIN, de NATURE et de PATRIMOINE !

537

Tout commence le matin quand, répondant à l'appel de notre adhérent Romain, La Digitale s'installe dans le parc de Fressanges, à Guéret, en tant que partenaire officiel du  Troc Vert de l'automne 2019 (avec une banderole personnalisée, s'il vous plait !).

539

Le Troc Vert, qui existe depuis plusieurs années déjà, est donc une initiative de Romain, lequel (en plus d'être "digitalien") est très actif au sein d'un des Comités de quartier de Guéret. Pour ceux qui l'ignorerait encore, la vocation première du Troc Vert est l'échange de plantes... sans aucune contrepartie financière !

541

Celui de l'automne 2019 a permis aux participants qui le souhaitaient de déguster (dés le matin) les traditionnels gâteaux d'autres participants, les dernières tomates de l'année, du jus de pommes ou du café (ainsi que l'excellent pâté de Dominique et Jean-Pierre).

560

Le temps radieux a dispensé tout le monde d'installer les abris en toile que la municipalité de Guéret tient à chaque fois à la disposition de cette "mini-fête du partage", mise au service de la biodiversité et (donc) de la NATURE !

558

Parmi les fidèles des fidèles, La Grainothèque (même principe d'échange que le Troc Vert) et le CPIE Creuse (Centre Permanent d’Initiatives pour l’Environnement) étaient également présents cette fois encore.

544

La vraie nouveauté résidait cependant dans la collection de plantes résistantes à la sécheresse que les services des jardins de la ville présentaient, accompagnées de trés pédagogiques fiches d'identité... Un grand bravo à eux !

545

Nous n'avons pas pu nous éterniser à Guéret puisque, à 14 H, nous devions être à Aubusson où le "Jardin de Nicole" et l'ancienne manufacture tapissière Teiteix nous attendaient pour étancher, cette fois, nos soifs de JARDIN et de PATRIMOINE !

566

La visite y est assurée par Nicole et son époux. Notre groupe, d'une vingtaine de personnes, se faufile entre les massifs de ce petit jardin bordé par les grands arbres qui longent la Creuse (un îlot de verdure amoureusement sauvé de la sécheresse des 6 derniers mois par ses propriétaires).

574

Le couple s'est battu pour préserver son petit paradis et lui garder son aspect verdoyant, utilisant pour celà tout ce qui lui a permis de faire de l'ombre, parasols, toiles et autres écrans contre le soleil !

577

Bien qu'immobiles, seuls les arbres (tels des pachydermes à la peau craquelée) se sont permis d'aller pomper l'eau de la rivière... du bout de leurs racines (l'ambiance humide de la Creuse toute proche à également été une aide précieuse pour cette sauvegarde).

607

Nous découvrons ensuite des bâtiments où les ouvriers tapissiers du 19ème siècle s'activaient, des maisons d'hôtes superbement décorées, un atelier (où les actuels propriétaires rénovent artistiquement des meubles anciens) et le vaste rez-de-chaussée du séchoir de l'ancienne manufacture...

602

Là, Nicole et son conjoint nous invitent aimablement à partager un goûter (la tarte de nos hôtes est un délice, probablement capable de faire fondre de plaisir une armée de critiques gastronomiques... parmi les plus blasés).

613

Nous adressons tous nos remerciements aux 2 propriétaires, pour le temps qu'ils nous ont consacré, pour leur gentillesse et leurs radieux sourires, pour ce remarquable goûter et... pour avoir momentanément apaisé l'insatiable soif de JARDIN et de PATRIMOINE des digitaliens (tous ravis par ce lieu magique) !

615

 Gilles (texte et photos)