La renommée d'Alain Freytet trouble doublement La Digitale : tout d'abord, l'affluence nous met à 2 doigts de refuser du monde ! Ensuite, il faut avouer que nous sommes un peu intimidés ! Mais le célèbre paysagiste qui nous reçoit aujourd'hui chez lui est si accessible que la glace est vite rompue.

001

Partant de l'exemple d'une allée de saules (en contrebas du village), Alain Freytet présente sa conception du paysage, respectueuse de la nature, de la flore et de la faune. Il nous dit alors le soin qu'il met à n'intervenir que par petites touches sur les sites sur lesquels il est appelé.

002

Nous apprenons ensuite qu'Alain Freytet, professeur à l'Ecole Normale Supérieure du Paysage, enseigne à ses élèves comment construire des murs en pierres sèches, avec travaux pratiques ici, à Maisonnisses, en été.

003

Une grosse boule recouverte de lauzes de châtaigniers trône à 5 ou 6 mètres dans un arbre superbe (où Alain Freytet a usé ses culottes courtes). Il l'a réalisé beaucoup plus tard, la faisant reposer sur des bras articulés pour soulager les branches par grands vents (des étudiants y dorment parfois).

004

Bernadette Freytet-Aru, l'épouse d'Alain, nous montre les carrés où pousse sa collection de menthes. Elle cueille aussi des plantes sauvages qu'elle utilise dans son laboratoire du village de Mazeimard, non loin du "musée" et de la maison des parents d'Alain Freytet

005

Alain Freytet nous montre en passant un accessoire de théâtre pour un rôle qu'il tenait dans une pièce. Il l'a fabriqué lui-même (comme 1000 autres de ses créations artistiques). Car en plus d'être un paysagiste qui parcourt la France de long en large, il est aussi artiste pluridisciplinaire, acteur amateur, militant associatif, etc..., etc... 

006

La famille Freytet, originaire de Mazeimard depuis plusieurs générations, a rachetée plusieurs granges du village qu'elle destine à des utilisations bien précises. Outre le musée et le laboratoire, les Freytet en ont donc restaurées 2 autres, pour en faire un bureau... de paysagiste et une salle de réunion.

007

Le laboratoire de Bernadette est un véritable bijou de propreté, richement équipé de machines performantes. Elle y fabrique les fleurs confites, les confitures de fruits et de plantes et les cosmétiques de KaPucine, son entreprise, qui sont présents dans plusieurs commerces creusois.

008

Le père d'Alain s'est, quant à lui, amusé à rassembler de vieux outils de différents corps de métier dans une des granges familiales. Comme ça, pour le plaisir ! Et aussi, sans doute, pour sauvegarder une partie de ce patrimoine agricole et ouvrier qui est en train de disparaître à toute vitesse !

016

Au couchant, 32 personnes s'installent dans son vaste bureau et Alain Freytet nous y explique les différentes facettes de son métier en nous projetant des images de ses réalisations, qu'elles soient bretonnes, réunionnaises ou creusoises. Le discours, vivant et limpide, passionne tout le monde.

011

Sur une étagère, des mètres linéaires de carnets de croquis témoignent de l'immense carrière de ce grand professionnel du paysage (et habile défenseur de l'environnement) qu'est Alain Freytet. Serons-nous désormais capables de reconnaître, ici ou là, son style si discret mais si caractéristique ? 

010

Le groupe se sépare ensuite mais nous sommes une petite poignée de digitaliens qui reste avec Bernadette et Alain Freytet, lesquels nous invitent à prendre l'apéritif chez eux, avant le concert où nous devons aller ensemble. Il se tiendra dans le bourg de Maisonnisses, à 2 km.

012

La salle communale est bondée. Avant le concert, un copieux repas "casse-croute" est servi, uniquement composé de produits locaux (cake aux saucisses de brebis de Maisonnisses, soupe de légumes de saison, fromages de Soubrebost et de St-Georges-la-Pouge, pommes de Maisonnisses et bière de Felletin).

013

Les chanteurs se succèdent ensuite : Amono (http://www.amono.fr),

Damiens Larivière (http://www.damienlariviere.com),

Blaise et sa douce voix, l'extraordinaire Fouch (http://www.fouch.fr)

et le sympathique Nicolas et Marjolaine (http://www.facebook.com/nicolasetmarjo/).

Tandis qu'ils chantent tour à tour, Alain Freytet les dessine ! 

014

La Digitale ne remerciera jamais assez les parents d'Alain Freytet, son épouse Bernadette et lui-même, pour leur accueil chaleureux, pour le temps qu'ils nous ont consacré, pour le plaisir qu'ils nous ont donné et pour cet amour de la planète qu'un grand nombre de digitaliens a en commun avec eux. 

015

 

Gérard et Gilles (photos Hennie et Gilles)