L'EGLISE DE SAINT-VAURY

Le 24 mars 2018, la Digitale, avec le soutien de la Société des Sciences et de la mairie de Saint Vaury, dont le sujet était centré sur l'église de Saint-Vaury. Cet aprés-midi a réuni une centaine de personnes, qui bien sûr, n'étaient pas tous adhérents de La Digitale, dans la salle des fêtes de cette commune non loin de la D145 et de Guéret. 

St Vaury01

Qu' a donc cette église de si particulier pour que tant de personnes s' y intéressent ? C'est son clocher ! Et c'est la qu'intervient Nicolas Chevalier, architecte des bâtiments de France. Les ABF dépendent du ministère de la culture et ont dans leurs missions de service public l'entretien et la conservation des monuments.

St Vaury04

Oui, bon, mais le clocher ? Ah oui, donc ce clocher est en béton armé. Nicolas Chevalier a replacé le béton dans son histoire millénaire puisqu'il s'agit d'une variante améliorée de mortier (tout simplement). Le béton armé commence à être utilisé dans les années 1880, même si son invention se situe vers 1850.

St Vaury06

Au début, il a été utilisé pour les ponts et autres ouvrages industriels (dits ouvrages d'art). Mais Auguste Perret, architecte, est arrivé. Et cet Auguste Perret est très vite devenu un architecte de renommée mondiale, qui, en 1924, a reconstruit le clocher de Saint-Vaury détruit en 1921 par un incendie.

St Vaury05

Et ce clocher a conquis le titre de monument historique du XXème siècle malgré les débats qu'il a pu suscité. Beaucoup de question se posent et ont été posées à Nicolas Chevalier : le curé de Saint Vaury connaissait-il Auguste Perret et a-il  oeuvré pour lui ? Ce clocher était-il plus ou moins cher qu'un clocher plus traditionnel ? Tient-il la durée et est-il esthétique ?

St Vaury08

Bref le public était captivé et ne voyait pas le temps passer. Nous sommes aller ensuite visiter cette église qui peut s'enorgueillir d'un long passé millénaire ou presque (donc ce n'est pas la petite dernière invention qui va l'impressionner!).

St Vaury11

Géraldine Thévenot, conservatrice déléguée au mobilier et aux antiquités nous a fait découvrir des merveilles. Citons un vitrail représentant les désastres de la guerre de 14-18 et sans doute contemporain du clocher, un retable sculpté de toute beauté et des statues de bois de la fin du XVIème siècle.

St Vaury15

texte Josiane G. (photos Michel)

Posté par ladigitale23 à 21:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


LA SAINT-COCHON : UNE FÊTE GENTILLETTE ET UN REPAS... PLUTOT ASSOURDISSANT

001

Dès 9 h 30 du matin, 7 Digitaliens et non Digitaliens se retrouvent au cœur de la foire de la Saint Cochon, à Mazirat, dans l’Allier. Pour se donner des forces, ils commencent la journée par un petit déjeuner copieux : 2 œufs au plat, accompagné du lard du sacro-saint cochon.

002

Ces 7 pionniers sont ensuite rejoints par 7 autres Digitaliens, qui arrivent juste à temps pour assister à l’arrivée en musique du roi de la fête. En attendant l’heure du repas, les 14 creusois déambulent à travers les différents stands et découvrent une façon originale de cuire des saucissons... dans un alambic.

003

Ils "surveillent" également la fabrication des brioches aux pralines, des pompes à gratons et des pâtés à la viande, avant de faire étape devant l’étalage des bouchers-charcutiers où les boudins, saucissons, saucisses et autres « cochonnailles » attendent les gourmands.

004

Certains gourmands n’ont pas su résister et ont rempli leur panier de ces appétissants produits. Vers midi, tous ont pu voir et apprécier la grande dextérité des deux bouchers de la Foire qui découpent ensemble un cochon.

007

Bien entendu tout cela s’est fait en musique grâce aux impressionnantes bandas : Delirium Tremens Band, Los Cassanoialos, Seven’s Band et Maz’Band.

006

Vers 13 heures, 11 des 14 participants à cette sortie de La Digitale se retrouvent sous le chapiteau géant pour partager, au milieu de 600 autres convives, un repas « pantagruélique », animé en continu par les 4 bandas qui se  relayent sur la scène.

008

La musique ne s'interrompt que pour faire place à la Confrérie des Fins Palais Eloysiens, laquelle intronise tout à fait "officiellement" un des membres de la Banda Follet, l'association organisatrice de la Foire de la Saint Cochon.

009

Après le repas (qui a duré plus de 4H30), a lieu le Tiercé des Petits Cochons. Mais, hélas, aucun des 14 participants creusois, Digitaliens comme non Digitaliens, n’a gagné le panier garni. 

010

Il est temps, après cette longue journée, de regagner la Creuse et de ranger des appareils photos bien remplis de nombreux clichés (lesquels pourront éventuellement servir à l'organisation d'un concours des photos les plus belles, les plus drôles, les plus originales de la Saint-Cochon ! 

005

 

Noëlle (photos Noëlle et Gilles)

Posté par ladigitale23 à 17:56 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

SAMEDI 24 MARS A 14 HEURES : CONFÉRENCE AUTOUR DE L’ETONNANTE EGLISE DE SAINT-VAURY

RDV à 14 HEURES à la salle des fêtes de Saint-Vaury !

L’église Saint-Julien-de-Brioude, à Saint-Vaury, fera l'objet d’une conférence et d’une visite commentée grâce à l’amabilité de Nicolas Chevalier (architecte des bâtiments de France à la Drac-Nouvelle-Aquitaine-UDAP23) et de Géraldine Thévenot (conservatrice déléguée aux Antiquités à la Conservation départementale du patrimoine-Conseil départemental).

Auguste Perret

Cette église (inscrite aux Monuments historiques par un arrêté d’octobre 2004) est sans doute du 9ème siècle. Des chutes répétées de blocs, suivi d'un écroulement et d'un incendie dû à la foudre, l'ont gravement atteinte. En 1923, l’entreprise architecturale des frères Perret reconstruit la voûte et le clocher en... béton armé. Auguste Perret est, à l'époque, un architecte très prisé qui a de nombreuses et importantes réalisations à son actif. Nicolas Chevalier les évoquera donc pour nous ce samedi 24 mars, à  partir de 14 H.

Place Auguste Perret au Havre

Géraldine Thévenot nous présentera ensuite le très intéressant mobilier de cette église. Puis, aprés les interventions de Nicolas Chevalier et de Géraldine Thévenot, cette dernière nous offrira une visite commentée de l'église...  La participation à cet aprés-midi sera entièrement gratuite, et ce pour tout le monde !

Inscriptions (fortement conseillées) et renseignements : Josiane GARNOTEL

tel : 05 55 89 67 29 ou josiane.garnotel@wanadoo.fr

Eglise de Saint-Vaury

 

La Digitale visite l'habitat du futur (proche) : c'est à Ahun, dans la Creuse !

Cela aurait pu commencer par une chanson : « c’est une maison bleue.... » sauf qu’avec son toit pointu et ses colombages, celle-ci, comme échappée de la région de Colmar, surprend tout de même au bord d’un étang creusois !

559

Steven Kaszuba, directeur de la stratégie de la société AVENIDOR - "La Maison du Futur" - nous donne de vive voix les raisons de ces choix esthétiques, lesquelles sont essentiellement d’ordre commercial.

564

En recevant la bonne trentaine de personnes de notre association, curieuses de découvrir ce projet à la pointe de l’innovation mondiale en matière d'habitat, il nous en présente les principales caractéristiques qui en font sans conteste une réalisation véritablement Econome et Autonome...

561

Autonome à 100% car indépendante de tout raccordement à un quelconque réseau : l’énergie est produite par un ensemble de panneaux photo-voltaïques bifaces raccordés à un parc de batteries.

565

L’alimentation en eau provient d’un forage avec filtration. Les eaux usées sont restituées dans la nature après un traitement dans la micro-station d’épuration. Le téléphone et internet sont connectés par satellite.

566

Econome par la récupération tous azimuts (pompe à chaleur, VMC double flux, échangeurs,  etc..) des calories de l’air, de l’eau des douches, de celles de la cuisine et même de la chaleur des corps...

569

Mais également aussi grâce à l’efficacité de l’isolation de cette construction qualifiée « Passive Premium », un label allemand aux performances (selon Mr Kaszuba) deux fois plus élevées que celles qu'exigera la France avec sa prochaine Règlementation Thermique du bâtiment : la RT 2020 ( la règlementation actuelle des maisons neuves est la RT 2012).

570

Après les nombreuses explications données par Steven Kaszuba dans le local technique, nous avons pu constater, dans les chambres du premier et dans le grand séjour-cuisine du RDC, tout le soin apporté au confort et à la qualité des équipements et de l’ameublement.

576

Evidemment, en cumulant autonomie et technicité, un certain coût semble inévitable : de 2000 à 2500 euros le m2 dans le cas présent, selon nos informations, ce qui limite certainement l’accès du plus grand nombre à ce type de construction.

579

Mais ce prototype,  vitrine de ce que l’on peut actuellement envisager de mieux, nous laisse espérer que le secteur de l’habitat, l’un des premiers émetteurs  de gaz à effet de serre, restera encore hautement perfectible. 

572

Merci  à Monsieur Steven Kaszuba pour son accueil et pour les réponses qu’il a apporté aux si nombreuses questions que, comme à notre habitude, nous avons posées.  Si vous souhaitez  en savoir encore plus, vous pouvez sans modération visiter le site www.avenidor.com en cliquant sur ce lien.

568

 Pierre (photos Gilles).

 

Posté par ladigitale23 à 20:38 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

L'assemblée générale 2018 : une journée pétrie de sérieux et de bonne humeur !

A l'heure dite (ou peu s'en faut), les 35 adhérentes et adhérents qui s'étaient inscrits pour assister à l'assemblée générale 2018 de La Digitale arrivent (le sourire aux lèvres) dans la salle de L'Escale, entièrement dédiée à notre association.

001

Noëlle, la secrétaire, fait approuver le procès verbal de l'assemblée 2017 et nous pouvons alors entrer dans le vif du sujet, à savoir les différentes activités qui ont été pratiquées par La Digitale en 2017. Gilles, le président, les présente ensuite grâce à une série de 120 photos qui ravivent les souvenirs de ceux qui ont participé aux sorties. 

000

Pierre, le trésorier, nous explique ensuite que les comptes de notre modeste association sont sains. Puis il passe au délicat sujet du changement concernant les adhésions 2019, lesquelles vont voir disparaître celles des couples... Il ne restera donc que les adhésions individuelles. Les digitaliens présents approuvent la décision à une quasi unanimité.

012

013

Noëlle énumère ensuite les noms des membres du conseil d'administration qui sont à renouveler et Josiane G. annonce alors qu'elle démissionne. Gilles expose ensuite ses remarques sur les 22 activités proposées par La Digitale et rappelle aux adhérents que l'inscription préalable à une sortie aide grandement celle ou celui qui la propose à s'organiser.

002

Nous passons alors à l'apéritif, offert par La Digitale. Il est ensuite temps de passer à table et Gilles en profite pour expliquer aux digitaliens qu'ils vont devoir voter à 9 reprises au cours du repas pour élire (parmi les photos de la Foire des Hérolles que proposent Françoise, Madeleine, Michèle A., Véra, Michèle C., Noëlle et Pierre) celles qui auront leur préférence.

006

La Digitale a donc bellement innové en faisant voter (entre les plats) des électeurs ravis de faire pour une fois leur devoir assis et en mangeant un bon repas assorti de bons vins. Peut-être une piste pour faire baisser l'abstention : organiser des banquets électoraux ?

003

004

II s'en est suivi une remise de prix (un mini rosier) et un diplôme pour chaque élu. Le hasard a bien fait les choses puisque chacun des 7 photographes participants a vu une de ses photos primée. Encore bravo à toutes et tous !

005

 

Nous profitons (habilement) de ce compte-rendu (officieux) pour vous rappeler que la sortie (festive) de la "Saint-Cochon" (qui aura lieu le samedi 10 mars prochain à Mazirat) sera le thème de notre prochain concours photo... Vous serez donc par la suite invités à nous faire parvenir les 12 meilleurs clichés que vous aurez pris au cours de cette (délirante) journée.

009

010

A l'heure du café, pour remercier les 35 adhérents qui sont venus à l'assemblée et qui ont sportivement acceptés de lever le bras à 9 reprises pendant le repas, il leur a été remis à chacun un pot contenant une plante aromatique... parce que, en dessous de "La Digitale", il est écrit "Jardin, Nature et Patrimoine" sur nos belles cartes d'adhérent !

008

Gilles (photos Sylvie, Michel et Gilles)

Posté par ladigitale23 à 21:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

A LA SAINT-COCHON, TOUT SERA BON !

RENDEZ-VOUS LE SAMEDI 10 MARS  à 9H30 à l'entrée de la foire 

(le temps de trajet à prévoir pour ceux qui veulent faire la route ensemble, au départ du parking André Lejeune à Guéret : 1H).

La Banda Follet de Mazirat organise la treizième édition de la Saint-Cochon. Musique, gastronomie et bonne humeur sont les clés de cette journée. Il y aura  la bonne musique  de plusieurs "bandas"  : Le Delirium Tremens Band et Seven’s Brass (Belgique) Los Cassanoialos (16) Maz’Band). Un marché du terroir avec de nombreux exposants vous attendra également (pensez à prendre vos sacs pour vos achats).

St Cochon 2018-affiche

Lors de cette sortie, les participants qui le souhaitent pourront prendre des photos pour participer à un "concours interne" que La Digitale organisera ultérieurement avec l'élection des photos  les plus belles, les plus drôles, les plus insolites, etc…

St Cochon 2018-carte

LE PROGRAMME DE LA JOURNEE...

09h30 – Petit dej’ spécial st cochon (oeufs au lard, andouillettes, …).
10h00 – Arrivée du Roi de la fête en musique en présence du MAZ’Band.
10h30 – 1ère sortie des saucissons de l’alambic et boudins cuits à la chaudière en présence des bandas.
11h30 – Démonstration de découpe de cochon par Michel et Michel.
12h00 – Apéritif musical avec le Delirium Tremens, Los Cassanoïalos et le Seven’s Brass.
13h00 – Repas de cochonnailles sur réservation : (assiette anti-cholesterol, joue de cochonne au Saint Pourçain rouge, jambon à l’os à la moutarde de charroux, gratin bourbonnais, assiette de salade et fromages locaux, omelette norvégienne et Maziranoix).
17h30 – Course de cochons (tiercé).
18h30 – Apéritif musical avec les bandas.
20h00 – Plateau de cochonnailles (sur réservation) avec les bandas suivi d’un concert animé par ALOHA (variétés Rock).

St Cochon 2018-banda

Participation : 2 € pour les non adhérents - 1 € pour les adhérents

Inscriptions et renseignements : Noëlle SELLES Tél. 05 55 52 21 72 ou noelle.selles@gmail.com

Posté par ladigitale23 à 18:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,