Sonia Berry a été un peu surprise : les digitaliens qui sont venus (sous le préau de la chaumière d'Evelyne et Gérard) participer à son atelier de tressage de paille sont beaucoup plus nombreux que prévu !

864

Elle commence à se demander si elle va s'en sortir... Imaginez son angoisse : au lieu des 15 participants qui s'étaient sagement inscrits, nous sommes finalement 23 !

881

Nous sommes peu nombreux par contre à avoir amené de la matière première. Heureusement, Evelyne, Gérard et Sonia ont apporté une belle quantité d'épis de diverses céréales, si bien qu'il y en aura largement pour tout le monde.

887

Nous ne nous connaissons pas tous et, comme nous sommes un peu timide, l'activité ne se met que lentement en place. Assez naturellement, ceux qui comprennent vite viennent au secours de Sonia et expliquent ce qu'il faut faire à ceux qui comprennent moins vite.

886

Notre animatrice a eu la sagesse de choisir un modèle facile, si bien que nous arrivons tous à nous en sortir. Certains d'entre nous commettent de légères erreurs qui, nous le découvrons par la suite, peuvent nuire à l'esthétique de notre petit "bouquet de moisson".

901

Une partie des participants se prend au jeu et fait un second (voire un 3ème) "tressage en paille". Puis nous passons au rangement du matériel et, dans la foulée, installons les délicieux gâteaux (que nous avons confectionné avant de venir) pour enchaîner sur un goûter aussi convivial que joyeux.

911

Les effectifs s'amenuisent peu à peu par la suite. Il faut dire que l'heure tourne et que de noirs et menaçants nuages estivaux meurent d'envie de se transformer en vilains orages. Nous remercions une fois encore Sonia pour sa gentillesse et sa grande connaissance des bouquets en paille.

910

Maintenant, il nous reste à vous donner rendez-vous en septembre pour de nouvelles aventures digitaliennes (le conseil d'administration de La Digitale publiera prochainement le programme d'automne sur le blog... Patience !). 

908

Gilles (photos Hennie et Gilles)