LA CAUSERIE DE GERARD SUR LES 100 ANS DU CHEMIN DES DAMES...

Le 9 décembre, après un changement d'horaire de dernière minute, la "Causerie du centenaire du Chemin des Dames" parvient malgré celà à rassembler 19 digitaliens et une non adhérente (qui se montre passionnée par le sujet) dans la Maison des Associations de Guéret.

618

Les 2 adhérents qui ont préparé cette "causerie" (Romain, notre jeune professeur d'histoire et Gérard, qui a minutieusement collecté des informations et les a structuré pour nous en parler avec une grande clarté) prépare la projection, avec l'aide experte de Pierre.

620

Romain présente ensuite l'enjeu de cette bataille : il faut repousser "coûte que coûte" les allemands et obtenir la victoire décisive qui permettra de terminer la guerre par la défaite des "boches" ! Puis Romain fait l'éloge du fabuleux travail accompli par Gérard et lui cède la parole...

625

Gérard entre rapidement dans le vif du sujet et se révèle être un orateur passionnant qui rend vivant ce dont il nous parle. Il nous raconte ainsi comment l'état-major et les officiers français ont présenté la future bataille aux poilus : à les écouter, elle allait presque être une partie de plaisir !

629

Et surtout, la bataille du Chemin des Dames serait la dernière puisqu'elle terminerait la guerre par l'écrasement de notre ennemi ! Tout avait été calculé et pensé : la vitesse de progression des soldats ainsi que... l'heure de l'effondrement des lignes allemandes ! 

628

La réalité est tout autre et le général Nivelle, qui commande l'ensemble des armées françaises impliquées dans la bataille, expédie des dizaines et des dizaines de milliers de soldats vers les tranchées allemandes où ils se font massacrer inutilement, sans faire bouger les lignes du front.

627

Gérard, de sa voix chantante et douce, nous narre les horreurs de cette phase précise de la guerre de 14-18 et la colère naissante de la troupe. Il nous raconte ensuite comment, au cours de ses recherches sur le site, il découvre les ossements d'un des acteurs de cette bataille...

632

Et il nous annonce alors, ayant également découvert qu'un de ses ancètres avait participé à cette bataille, avoir imaginé (l'espace d'un instant) qu'il était peut-être en présence des restes de la dépouille de son aieul... mort pour la France.

635

La Digitale remercie chaleureusement Romain et Gérard pour le travail qu'ils ont fait ensemble et pour le temps qu'ils nous ont généreusement consacré. Ce samedi après-midi a aussi été l'occasion de découvrir un autre des talents du modeste Gérard, lequel en possède décidément beaucoup !

636

 Gilles (photos Hennie et Gilles)


Recette digitalienne pour bien réussir sa journée du 25 novembre...

001

Comment transformer un samedi plutôt morose de fin novembre (seulement ponctué par la finale de la coupe Davis) en un samedi totalement enthousiasmant ?

002

Pour commencer, il vous faut réunir plusieurs conditions : d'abord se retrouver à 25 digitaliens, dans le nord de la Creuse, devant un pommier centenaire...

004

 Il vous faut également un jardin qui, de préférence, devra être humide et, si possible, avoir un temps plutôt froid pour la saison...

005

Le matin, ces 25 passionnés se sont retrouvés à Doulon (un village de 10 habitants) devant un pommier qui intimidait beaucoup ses propriétaires et n'en faisait qu'à sa tête.

003

Serge Lacote, digitalien et paysagiste très patient, a transformé "l'ancêtre" en un bel arbre prêt à affronter de nombreux nouveaux printemps. Ce fut donc un fort intéressant exemple de mise en oeuvre de la taille douce.

006

 La matinée s'est terminée par une gentille promenade dans un trés beau chemin creux des environs.

009

Pour poursuivre la confection de votre recette digitalienne, vous ferez ensuite un pique-nique gargantuesque, au coin du feu, dans une maison vraiment petite pour 25 adultes (et 1 bébé)...

010

La Digitale est vraiment une belle association ! Merçi à tous ceux qui, ce jour là, ont (d'un seul coup) triplé la population de Doulon !

2017-11-25 12

L'après-midi, vous continuez cette journée magique avec une passionnante rencontre de Jean-Philippe Benoist, un historien carrément lumineux (par ailleurs membre de la Société des Sciences de la Creuse), qui habite à Malval.

017

Son érudition, enrichie de nombreuses anecdotes, a permis à l'impressionnante assemblée de (désormais) 29 digitaliens d'approcher l'histoire tumultueuse du chateau de Maval.

020

Ce château est situé sur un gué de la petite Creuse et son seigneur avait, outre cette place-forte stratégique, des possessions qui s'étendaient sur un tiers du département.

022

Nous nous sommes ensuite séparés devant les épis de faîtage et le vieil arbre "Sully" de Mortroux... fourbus mais heureux !

025

Et en plus, la France a gagnée la Coupe Davis 2017 !

011

Jean-Pierre A. (photos de Sylvie, Madeleine et Geneviève)

Cliquez-ici pour voir la totalité des superbes photos de Sylvie, Madeleine et Geneviève 

007

CONFÉRENCE-CAUSERIE AUTOUR DU CENTENAIRE DU "CHEMIN DES DAMES"

001

L'association LA DIGITALE vous invite le

SAMEDI 9 DECEMBRE 2017  à 17H00

à assister à une

"Conférence-causerie"

dont le thème est 

"LE CHEMIN DES DAMES CENT ANS APRES" 

000

Le digitalien Romain PETIT (professeur d'histoire) et le digitalien Gérard LESOMBRE (creusois passionné par le sujet) se proposent de vous faire découvrir (dans ses aspects les moins connus) cette période précise de la 1ère guerre mondiale et de vous faire partager leurs recherches personnelles concernant cet épisode tragique. Et, grâce à eux, vous vivrez également (avec presque la même peur aux tripes) le parcours d’un soldat creusois à partir du 12 avril 1917 !            

002

Rendez-Vous donc à la Maison des Associations de Braconne, à Guéret – salle n° 2

à (rappelons-le) 17H00

003

Participation...  non adhérents : 2 € - adhérents : 1€

Renseignements : Gérard LESOMBRE - tél. 05 55 82 16 26 ou g.lesombre23@orange.fr

005

 

Posté par ladigitale23 à 13:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Samedi 25 novembre... 1) demonstration de taille de vieux fruitiers... 2) decouverte du tres riche patrimoine de Malval !

La matinée se déroulera à Doulon (micro-village de la commune de Moutier-Malcard) chez les digitaliens Dominique et Jean-Pierre Adhenet (qui nous attendrons chez eux pour 10H00). Là, Serge Lacote (robuste paysagiste et digitalien fidèle) nous fera une démonstration de taille et de rajeunissement sur les vieux fruitiers de Dominique et Jean-Pierre
(en cas de besoin : SOS digitaliens égarés au 06 45 13 30 33)

000

Le midi, nous partagerons ensemble nos "pique-niques", confortablement assis au coin du feu, dans la salle de séjour des Adhenet.

004

L'après-midi, Jean-Philippe Benoist (grand spécialiste du Bas-Berry et membre de la Société des Sciences de la Creuse) nous attendra à 14H30 à l'église de Malval. Il y démarrera alors une visite "sur mesure" de cette commune (laquelle est la plus petite de la Creuse). Il nous éclairera également avec passion sur son très riche (et très sanglant) passé et nous fera découvrir un patrimoine pas forcément connu (voire secret)... Une visite guidée exceptionnelle à ne pas rater !

001

Participation : 2 €  (pour les adhérents 1 €)
Renseignements et inscription (fortement conseillée SVP) au 05 55 41 14 16 ou jp.adhenet@orange.fr

002

Oradour-sur Glane : les enjeux de la mémoire !

Le samedi 28 octobre, de fidèles et courageux digitaliens se sont retrouvés plongés au coeur de la brume de la Glane au Centre de la Mémoire d'Oradour (CMO). La thématique de cette journée était axée sur la difficile question de la mémoire.

000

Le début de la visite a permis de jeter un regard sur la géographie du village martyr originel, sur celle du bourg nouveau et sur l'implantation du CMO dans la campagne limousine.

001

La première étape  est une découverte des ruines du village martyr qui permet de revenir sur les enjeux du massacre de sa population le 10 juin 1944. Le décor invite à réfléchir sur les étapes et le processus de mise à mort, ainsi qu'a mettre en perspective ce crime dans le contexte de la Seconde Guerre mondiale.

002

Il était important aussi de souligner les spécificités de ce bourg limousin avant le 10 juin, ainsi que l'importance et les difficultés de conservation d'un village qui est devenu l'un des plus importants sites de mémoire de la région avec ses 300.000 visiteurs.

003

Deux émouvants moments se succèdent alors : la découverte de l'église (principale lieu de massacre des femmes et des enfants) et celle du chêne de la liberté (toujours vivant devant le lieu du supplice). Une longue marche a ensuite mené les digitaliens à l'intérieur du cimetière et du mémorial de l'Etat.

004

La deuxième partie de la visite avait pour objectif de revenir sur le douloureux travail de mémoire, avec l'opposition des acteurs et des gardiens du souvenir du site historique. Le contexte de la Guerre froide, de la reconstruction (et surtout le procès de Bordeaux) ont suscité pendant des années une rupture entre l'Etat et l'association des familles des martyrs. 

005

Après un déjeuner tiré du panier, réchauffés par le retour d'un heureux soleil, les participants se sont retrouvés au coeur du second bourg pour partager un café et se plonger dans ce curieux modèle de "ville nouvelle". L'après midi a alors permis de revenir sur la volonté de construire un nouveau bourg ayant les caractéristiques d'un village pensé comme un lieu de pèlerinage.

006

Chacun a pu apprécier les choix architecturaux en lien avec la politique étatique de reconstruction des année 1950. Notre regard a été particulièrement attiré par la monumentale église (en cours de restauration), véritable vigie entre le nouveau et l'ancien bourg.

008

Ce second village se distingue par la volonté de sobriété et les stygmates douloureux du travail du deuil qui marquent les choix en matière de décoration des façades ou des plantations. 

009

Le but de la journée était atteint : il a permis à chacun de réfléchir à la question délicate de la transmission de la mémoire et sur ses acteurs. Il a également amené les digitaliens présents à se poser la question de l'importance patrimoniale et historique de ce site pour notre région.

007

Romain (photos Gilles)

Bonus de visite aimablement suggéré par Jean-Pierre : le pont colombier bonus

Posté par ladigitale23 à 20:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


S'inscrire pour "ORADOUR-SUR-GLANE de 1944 à aujourd'hui", c'est encore possible, oui, oui, oui !

"Une mémoire difficile à construire !"

(2 visites commentées : Oradour-sur-Glane au 20ème siècle, suivi d'Oradour-sur-Glane au 21ème siècle) 

Rendez-vous le SAMEDI 28 OCTOBRE à 10 H 00 à l’entrée du village martyr d'Oradour-sur-Glane (temps à prévoir pour ceux qui veulent faire la route ensemble au départ du parking André Lejeune à Guéret : 1 H 30).

1-Oradour 2004

 

Romain PETIT, notre ami digitalien, a été guide au Centre de Mémoire d'Oradour-sur-Glane (dans une vie antérieure). Désormais professeur d'histoire dans l'enseignement public, il nous propose aimablement d'assurer les 2 visites commentées de cette journée...

LE MATIN : nous parcourerons avec lui les rues du village martyr où il nous rappelera quelles ont été les dramatiques conséquences des crimes perpétrés dans le bourg par la division SS Das Reich en ce funeste jour du10 juin 1944. 

LE MIDI : Pique-nique "sorti du panier" sur les bords de la Vienne.

2-Oradour 2004

L'APRES-MIDI : pour sa seconde visite commentée, Romain nous fera découvrir le nouveau bourg, tel qu'il a été construit au lendemain du drame. Il nous dévoilera également les particularités architecturales (surprenantes) de cette nouvelle agglomération, les enjeux très délicats de sa reconstruction au lendemain de la guerre et le difficile travail de mémoire entrepris par les habitants d'Oradour-sur-Glane.

3-Oradour 2004

 

PARTICIPATION : non adhérents 3 €  -  adhérents 1 €

Inscriptions et renseignements auprès de Romain Petit - tel : 06 79 68 32 59 - petitrom_2004@yahoo.fr 

ou de Pierre Brunet - tel : 06 43 58 19 23 - pierrebrunet23@aol.com

 

 

Posté par ladigitale23 à 19:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

L'escapade berrichonne du 7 octobre !

Une nouvelle fois, le soleil est au rendez-vous pour accueillir les 19 digitaliens qui se retrouvent pour ce qui va se révèler être une splendide escapade dans le Berry !

parc4

Le matin, c'est la découverte du site du Parc des Parelles, classé Espace Naturel Sensible.

parc6

Le président de l'association qui gère ce lieu nous retrace l'histoire de ce parc de 24 hectares qui se situe sur une ancienne carrière de granit.

parc9

Après avoir défriché le site, auparavant laissé à l'abandon, un groupe de bénévoles y crée des sentiers, lesquels permettent aux visiteurs de découvrir ces paysages si chers à Georges Sand.

parc1

L'été, des spectacles musicaux et contés sont organisés dans l'amphitéâtre de verdure qui a été aménagé au coeur du parc.

parc3

Les digitaliens parcourent ensuite cette nature sauvage, jalonnée de gros rochers de granite, de murets de pierres, de ruisseaux et de passerelles rustiques.

parc11

Le midi, après le  pique-nique pris à l'orée du parc, le groupe part à Saint-Denis de Jouhet pour rejoindre la « Pommeraie idéale ».

parc13

Son propriétaire et créateur nous y attend pour la visite guidée des innombrables jardins, plantés de pommiers et aménagés sur 3 hectares de prairie, en plein bocage berrichon...

pomm3

Une plantation de pommiers « plein vent », une collection de pommiers sélectionnés pour leurs noms, un enclos de reinettes (avec la découverte pour les Creusois de la Reinette de la Creuse), un théâtre de verdure orné de pommiers formés en vases Médicis et en colonnes spiralées, une pergola reproduisant l'architecture d'un cloître palissé, un jeu de cache-cache en charmilles, etc...

pomm2

Tout au long de la visite, les participants sont impressionnés par les connaissances du propriétaire, par  la quantité et la qualité du travail déjà effectué et  par l'idéal de son projet... qui tient, avant tout, d'une démarche artistique sur le très très long terme !

pomm1

D'autres photos de cette journée berrichonne sont à voir dans l'album "2010/10 - le Parc des Parelles et la Pommeraie Idéale" (continuez à descendre jusqu'à l'album qui est tout en bas SVP)...

parc7

 

Noëlle (photos Michèle A. et Françoise R.)

 

Venez troquer les plantes de votre jardin !

Depuis plusieurs années, les membres de La Digitale participent à Guéret au TROC VERT 

(organisé par le Conseil de quartier de la Rodde)

Le prochain aura lieu le DIMANCHE 8 OCTOBRE 2017 au Parc de Fressanges

(au rond-point sous Carrefour Market, vous remontez -derrière ce dernier- jusqu'au TROC VERT)

Là, nous échangerons nos plantes et notre bonne humeur jusqu'au désormais traditionnel

"buffet sorti du panier"

troc vert

 

Posté par ladigitale23 à 18:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

SAMEDI 7 OCTOBRE : escapade dans le Bas-Berry

2 parcs au menu : Parc des Parelles et Parc paysager de la Pommeraie Idéale

parc

Matin : RDV à 10 heures 30 à l’entrée du "Parc des Parelles" à Le petit Pommier-36140 CREVANT (temps à prévoir pour ceux qui veulent faire la route ensemble au départ du parking André Lejeune à Guéret : 1 heure).

La nature a repris ses droits sur cette ancienne carrière de granit qui a inspiré Georges Sand dans ses romans « Nanon » et « les Légendes Rustiques ». Quatre sentiers serpentent à travers ce site exceptionnel, parsemé de blocs de granit géants, tapissé de mousses et de traversées de ruisseaux et doté d'une flore et d'une faune d'une grande richesse. Classés « Espaces Naturels Sensibles », ces divers micro-paysages offrent une vaste palette des aspects typiques du Bas-Berry.

granite

Midi : Pique-nique sur place.

Après-midi : RDV à 15 heures à l'entrée du parc paysager "La Pommeraie Idéale" à Les Roulets - Saint-Denis-de-Jouhet.

Aménagé sur 3 hectares de prairie, ce parc est divisé en 7 jardins plantés de pommiers qui, chacun à leur façon, parlent du fruit, de son histoire et de ses techniques de formation. Au cours d’une visite guidée, le propriétaire nous expliquera sa démarche artistique et l’élaboration, à contre-courant, de ce projet ambitieux qui a nécessité un travail patient, inscrit dans la durée.

pommes

La collection de Reinettes (dont certaines sont très anciennes), le Clos des Belles (théâtre de verdure orné de pommiers formés en vases Médicis et autres colonnes spiralées), la pergola (reproduisant l’architecture d’un cloître palissée de variétés connues depuis le Moyen Age), etc... Ces différents jardins font appel à des techniques tombées en désuétude mais qui reflétent une époque où le beau et le bon se mariaient magnifiquement.

pommeraie

 


Participation aux 2 sorties... non adhérents : 12 € - adhérents : 8 €

Renseignements et Inscriptions : Noëlle SELLES tél. 05 55 52 21 72 ou noelle.selles@gmail.com


 

Posté par ladigitale23 à 13:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Album photos de la ferme-auberge de Pigerolles...

Si vous n'avez pas pu venir à la visite de la ferme Bio Emergence, à Pigerolles, vous pouvez cependant savourez (tranquillement, chez vous) le petit diaporama de cette sortie en cliquant ici... DIAPORAMA FERME BIO EMERGENCE.

00010

 

Gilles

Posté par ladigitale23 à 15:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,